english |  français |  español  Voir les fils RSSFils RSS  Accueil  |  Contacts  |  FAQs  |  Recherche  |  Plan du site  |  Politique en matière de divulgation de l’information
 
La promotion en ligne de l’égalité des sexes

Hazel Alfon, Volontaire en ligne ONUHazel Alfon, Volontaire en ligne ONURiddhima A. Mehta, Volontaire en ligne ONURiddhima A. Mehta, Volontaire en ligne ONU
06 mars 2012

Ghana:
Grâce au service du Volontariat en ligne du programme des Volontaires des Nations Unies, deux jeunes femmes,  Volontaires en ligne ONU, Hazel Alfron (Philippines)et Riddhima A. Mehta (Inde), apportent leur soutien à la première Conférence régionale africaine sur l’accès des femmes au commerce et à la finance, organisée l’Alliance pour l’initiative des femmes africaines (AFAWI) au Ghana.

La conférence s’ouvrira le 31 mars à Accra et réunira des représentants gouvernementaux, des agences de développement, des organisations non gouvernementales (ONG), des professeurs d’université, des communautés de femmes, des volontaires, des institutions financières, ainsi que la presse locale. Les participants veulent élaborer des projets concrets et innovants pour responsabiliser la femme en matière d’accès au crédit, de micro finance, et de contributions au commerce et au développement économique durable.

Hazel est titulaire d’un Master en Entrepreneuriat pour entrepreneurs sociaux et spécialistes du développement. Elle met ses connaissances en mobilisation des ressources à profit de programmes communautaires visant la durabilité de moyens d’existence. Son rôle principal est de développer et de disséminer du matériel d’information.

Pour Hazel, sa participation volontaire à l’effort de responsabilisation des femmes africaines est non seulement une expérience riche d’enseignement, mais également l’occasion de mettre ses compétences au service des opprimés et des personnes défavorisées.

« Cette expérience de volontariat me plaît… Elle me permet de contribuer à l’établissement de l’égalité des sexes en promouvant des moyens d’existence durables. »
-    Hazel Alfron, Volontaire en ligne ONU.

Hazel pense que ces programmes sont utiles pour lutter contre la pauvreté, et elle veut continuer à partager ses talents pour venir en aide aux pauvres et aux opprimés.

Riddhima, qui détient un Master en sciences politique et connaît bien les ONG, est Directrice de la collecte de fonds privés et de la liaison avec les ONG. Elle contacte les donateurs et suggère de nouvelles stratégies de financement pour la conférence africaine.

« Je voulais travailler pour l’Alliance pour l’initiative des femmes africaines (AFAWI), car cette organisation s’emploie à promouvoir la responsabilisation des femmes, objectif qui fait partie intégrante du développement durable et qui est l’un des buts principaux des Nations Unies et d’un grand nombre d’agences de développement dans le monde. »
--    Rhiddima A. Mehta, Volontaire en ligne ONU


Riddhima est enthousiasmée par son expérience et affirme que le volontariat en ligne est  une ressource précieuse qui améliore le rendement des petites ONG sous-financées et qui leur permet d’être encore plus efficaces  au sein de leur communauté. Au niveau personnel,  son travail de volontaire lui permet de mettre en valeur ses qualités de leader, d’entrer en communication avec d’autres volontaires en ligne, de la Suisse aux Philippines, et d’offrir son savoir-faire là où on en a le plus besoin.

Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)