english |  français |  español Voir les fils RSSFils RSS  Accueil  |  Contacts  |  FAQs  |  Recherche  |  Plan du site  |  Politique en matière de divulgation de l’information
 
Créer du matériel de formation pour aborder la violence sexiste en situations d'urgence

Donna Torsu, Volontaire en ligne ONUDonna Torsu, Volontaire en ligne ONUBeth Garcia, Volontaire en ligne ONUBeth Garcia, Volontaire en ligne ONU
08 mars 2012

Un groupe de vingt Volontaires en ligne ONU a aidé le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) à créer du matériel de formation dans le but de renforcer la capacité des personnels qui conçoivent et gèrent des programmes sur la violence sexiste (Gender Based Violence, GBV) dans les situations d'urgence humanitaire.

Après le lancement d'un cours en ligne intitulé « Gérer des Programmes sur la violence sexiste en situations d'urgence » en avril dernier, le FNUAP, en partenariat avec l'International Medical Corps, a commencé à développer le programme du deuxième élément de cette initiative : un atelier de formation pour les équipes de terrain.  

Après des semaines de recherche et de rédaction intensives, les volontaires ont aidé à créer un ensemble de fiches sur des sous-thèmes spécifiques aux violences sexistes en situations d'urgence,  tels que « Les violences sexistes et le domaine de la sécurité » et « Travailler avec des enfants ayant survécu à des violences sexistes », qui constituent un des éléments centraux du programme de formation.

Beth Garcia (États-Unis), diplômée d’un Master en histoire avec une spécialisation en étude des genres et des femmes, a développé une fiche sur le thème  « Aborder les violences sexistes dans la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre ». Elle a décidé récemment de consacrer sa carrière au développement international. 

« Grâce à cette expérience de volontariat en ligne et à l'analyse du matériel de recherche fourni par le UNFPA, j'ai appris à comprendre les défis majeurs qui émergent durant les situations d'urgence. »
-- Beth Garcia, Volontaire en ligne ONU

« L'objectif de la formation face-à-face est d'apporter une pratique et des outils  que les équipes de terrain peuvent utiliser pour concevoir et gérer leurs programmes ; le but final étant d'accroître le nombre de professionnels qualifiés travaillant dans le domaine des violences sexistes. La première formation pilote s'est déroulée à Nairobi, au Kenya, du 14 au 22 février 2012 et les volontaires en ligne ont contribué à sa réussite”, a déclaré Erin Kenny, spécialiste des violences sexistes au service de réponse humanitaire du FNUAP..

Donna Torsu (Ghana), qui est diplômée d’un Master en commerce international, est l’auteur de la fiche « Inciter les hommes et les garçons à empêcher les violences sexistes ».

« [Le Volontariat en ligne] est  bénéfique pour les femmes du monde entier qui souhaitent apporter leurs connaissances et leur expérience et renforcer leurs capacités. »
-- Donna Torsu, Volontaire en ligne ONU

La jeune Ghanéenne, qui est  assistante de programme au bureau de l'UNESCO à Accra,  a appris « beaucoup sur la violence sexiste »  au cours de cette tâche et dit que cette expérience lui a valu d’être choisie  peu de temps après  par l'ONG Femmes Africa Solidarité pour participer à un cours sur les genres et les conflits qui rassemblera des experts, des professeurs d'université et des chercheurs venus de 30 pays. 

Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)