english |  français |  español Voir les fils RSSFils RSS  Accueil  |  Contacts  |  FAQs  |  Recherche  |  Plan du site  |  Politique en matière de divulgation de l’information
 
Les VNU observent les élections législatives en Guyane

14 mars 2001

Georgetown, Guyane: Trente Volontaires des Nations Unies sont arrivés hier soir  pour une mission de deux semaines en Guyane où, en tant qu'observateurs électoraux, ils surveilleront le déroulement des élections législatives du lundi 19 mars.

Les VNU ont été recrutés et envoyés par le Programme des Volontaires des Nations Unies dont le siège est à Bonn en Allemagne. Pour le compte de la Mission de surveillance d'élections de l'Union Européenne et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), les VNU observateurs électoraux couvriront les dix régions de cet état de l'Amérique du Sud par équipes de deux personnes.

Les Volontaires des Nations Unies viennent d'Autriche, Belgique, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Irlande, Italie, Portugal, Espagne, Suède et Royaume Uni. Il y a aussi deux VNU originaires d'Argentine et observateurs électoraux à moyen terme de la mission des Casques Blancs. L'Unité du programme VNU et son Chargé de programme dans le pays fournissent un appui aux VNU observateurs électoraux.

L'Union Européenne apporte un soutien au processus électoral à la demande du gouvernement de la Guyane. Elle finance la mission des observateurs à court terme et la composante d'une autre équipe d'observateurs électoraux à long terme, puis les opérations de formation du personnel électoral.

Les VNU qui surveillent les élections en Guyane auront l'occasion de rejoindre des groupes d'observateurs de haut niveau originaires du Royaume Uni, du Commonwealth, du Centre Carter, ainsi que l'Organisation des Etats Unis, la CARICOM, et un groupe international pour la surveillance d'élections. Ils contrôleront le déroulement des élections -- de la distribution des bulletins de vote jusqu'à l'investiture du président. Ils auront en outre l'occasion de démontrer, par leur présence en Guyane, l'engagement de la communauté internationale à travers le soutien apporté dans le processus de démocratisation au profit des centres urbains de Georgetown, des secteurs de la production sucrière et de la riziculture, et des communautés d'Amérindiens vivant dans les régions reculées du pays.

Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)