english |  français |  español Voir les fils RSSFils RSS  Accueil  |  Contacts  |  FAQs  |  Recherche  |  Plan du site  |  Politique en matière de divulgation de l’information
 
Course de Tshukudu pour la paix au Nord Kivu
par Alexandra de Bournonville et Jonathan Lorrillard

Course de Tshukudu pour la paix à Goma au Nord Kivu. (Programme VNU, 2013)Course de Tshukudu pour la paix à Goma au Nord Kivu. (Programme VNU, 2013) Les Volontaires de l’ONU et la MONUSCO célèbrent la solidarité congolaise avec une course de tschukudus, un évènement sportif et festif pour la paix au Nord Kivu. (Programme VNU, 2013)Les Volontaires de l’ONU et la MONUSCO célèbrent la solidarité congolaise avec une course de tschukudus, un évènement sportif et festif pour la paix au Nord Kivu. (Programme VNU, 2013) Impulsée par le programme des Volontaires des Nations Unies en République démocratique du Congo, la compétition de tshukudus a été organisée en partenariat avec la MONUSCO, l’Association des Volontaires du Congo (ASVOCO) et l’Association de Défense et de Protection des Prolétaires (ADPP). (Programme VNU, 2013)Impulsée par le programme des Volontaires des Nations Unies en République démocratique du Congo, la compétition de tshukudus a été organisée en partenariat avec la MONUSCO, l’Association des Volontaires du Congo (ASVOCO) et l’Association de Défense et de Protection des Prolétaires (ADPP). (Programme VNU, 2013)
19 mars 2013

Goma, République démocratique du Congo: Samedi 16 mars 2013, pas moins de cent-dix Tshukudistes, amateurs et professionnels confondus, ont pris part à une folle course de 6, 25 km à travers les principales artères de la ville. Au guidon d’un Tshukudu d’une quarantaine de kilo, les participants n’ont pas eu peur de relever ce défi et de donner de leur temps et de leur énergie pour montrer au monde que Goma est une ville vivante dans laquelle il fait bon se retrouver entre amis dans un espace public réapproprié. Une façon de rendre hommage aux Tshukudistes pour leur rôle indispensable au développement socio-économique de la ville de Goma et de la région Nord Kivu.

Cette journée fut également l’occasion de sensibiliser la population sur le volontariat et la solidarité présents au sein de toute la société congolaise. En effet, ce sont les tshukudistes, les couches les plus défavorisées, qui ont organisé une activité de collecte de fonds. Grâce à leur participation à la compétition, des fonds ont été collecté pour soutenir la population de Kitshanga victimes des récents affrontements entre l’armée congolaise (FARDC) et les miliciens de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS).

« Je suis très fier d’avoir participé à la course : je n’ai pas seulement gagné, mais j’ai aussi aidé, par ma participation, ceux qui en ont besoin », déclare Emmanuel, Tshukudiste professionnel et vainqueur de la course.

« Cela fait chaud au cœur de voir Goma sous son jour festif malgré les conflits qui nous entourent. C’est une journée à marquer d’une pierre blanche, » raconte Guillaume, responsable de la Maison des Jeunes. « Des initiatives positives de ce genre, basées sur le volontariat, sont très importantes pour sensibiliser les jeunes défavorisés en proie à l’inactivité et les inciter à se détourner des groupes armés » C’est également ce qu’a tenu à souligné le Chef de Bureau de la MONUSCO à Goma en s’adressant à la population : « Vous avez préféré gagner votre vie à la sueur de votre front plutôt que de vous engager dans les groupes armés, vous avez choisi de vous investir dans une activité légale et importante pour tous les Gomatraciens. Vous avez fait le bon choix, l’avenir est entre vos mains. »

Impulsée par le programme des Volontaires des Nations Unies en République démocratique du Congo, la compétition a été organisée en partenariat avec la MONUSCO, l’Association des Volontaires du Congo (ASVOCO) et l’Association de Défense et de Protection des Prolétaires (ADPP). Cet évènement a présenté le mérite de réunir les habitants de la ville et le personnel de la MONUSCO, des agences des Nations Unies et des ONG dans une ambiance décontractée.

Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)