english |  français |  español  Voir les fils RSSFils RSS  Accueil  |  Contacts  |  FAQs  |  Recherche  |  Plan du site  |  Politique en matière de divulgation de l’information
Le programme VNU et l'OMD 5: Améliorer la santé maternelle

20 juillet 2005

Cible : Réduire de trois quarts le taux de mortalité maternelle

L'action volontaire, la solidarité et la créativité de millions de gens ordinaires sont déterminantes pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Les efforts de la part des gouvernements nationaux, soutenus par la communauté internationale, ne peuvent seulement que compléter ce qui finalement dépendra de la pleine participation des personnes partout dans le monde. Six milliards de personnes ont quelque chose à contribuer. Reconnaître ce fait c’est atteindre la première étape sur la route qui mène à cette vaste ressource que constitue l’effort global qui aboutira à la réalisation des OMD.

Plus d’un demi-million de femmes meurent pendant la grossesse ou l’accouchement chaque année dans le monde. Dans les pays en développement, une femme sur 48 coure le risque de mourir pendant l’accouchement, alors que pratiquement tous les pays disposent de programmes de santé maternelle. Coopérant principalement au niveau local avec une variété de partenaires, le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) soutient les activités qui visent à promouvoir une politique de soins de santé publique en renforçant la capacité des institutions à fournir des services efficaces en matière de santé publique. Pour ce faire le programme VNU encourage la communauté à participer aux activités de santé et mène campagne auprès du public pour l’informer sur les questions essentielles en matière de santé publique.

Le programme VNU préconise le volontariat et travaille principalement à la promotion, la reconnaissance, la facilitation et la gestion en réseau de l'action volontaire :

Grâce au volontariat des particuliers, le programme VNU

  • élargit l'accès aux soins médicaux, grâce par exemple aux unités médicales mobiles;
  • apporte aux partenaires du développement un appui pour l’organisation de campagnes d’information et de prévention auprès du public;
  • pallie l'insuffisance des ressources humaines vitales et mobilise des médecins spécialistes des accouchements par exemple;
  • mobilise les ressources humaines locales dans le cadre de l'action volontaire pour s'attaquer aux problèmes de santé publique;
  • assure des formations sur l'utilisation des technologies de l'information et de la communication qui permettent une diffusion rapide, efficace et générale de l'information sur les maladies, leurs causes et prévention;
  • rend plus efficace l'action des personnels médicaux locaux grâce à des formations.

Grâce aux organisations pratiquant le volontariat, le programme VNU

  • facilite la mise en place de comités de santé locaux chargés de promouvoir les centres de santé et les pharmacies de village;
  • apporte un soutien aux organisations communautaires de base dans le lancement d'initiatives communautaires capitales pour une maternité sûre comme les numéros verts des services de conseil en matière de santé;
  • enrôle les volontaires dans les campagnes de santé, comme de vaccination par exemple;
  • encourage les examens médicaux prénatals et postnatals par le personnel médical et les sages-femmes.

Grâce aux réseaux de volontaires, le programme VNU

  • sensibilise le public aux problèmes de santé maternelle par le biais des réseaux des organisations pratiquant le volontariat;
  • apporte un soutien aux réseaux de volontaires afin de mettre en commun les données d'expérience et les connaissances en matière de santé maternelle;
  • facilite la mise en place de numéros verts «santé» grâce aux réseaux des organisations nationales et internationales pratiquant le volontariat;
  • défend les intérêts des volontaires et incite les gouvernements à voter des lois favorisant le financement, la fourniture d’équipement et de personnel aux centres de soins médicaux.
Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)