english |  français |  español  Voir les fils RSSFils RSS  Accueil  |  Contacts  |  FAQs  |  Recherche  |  Plan du site  |  Politique en matière de divulgation de l’information
Le programme VNU et la jeunesse


Reconnaissant à la fois le rôle spécifique que joue la jeunesse pour le développement des sociétés et le besoin d’exploiter ce potentiel, le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) et ses partenaires ont lancé des projets pilotes afin d’explorer de quelle manière, en construisant et en promouvant une culture du volontariat, la jeunesse pouvait être mobilisée et impliquée dans des activités au niveau communautaire, régional ou national.
  • Au Burkina Faso, Le Programme VNU a développé un partenariat avec des associations de jeunes, des Organisations Non Gouvernementales (ONG) et le gouvernement afin de favoriser le développement social des jeunes marginalisés du pays. Le projet fait participer 1 200 jeunes et leurs parents. Il fonctionne avec des jeunes non éduqués et sous-éduqués, des enfants des rues, des orphelins des jeunes handicapés, des adolescents au chômage, des mères célibataires et des jeunes victimes de mauvais traitements. Les Volontaires des Nations Unies présents dans les centres d’aide fournissent toute sorte de services aux jeunes participants et à leurs parents, que ce soit en terme d’alphabétisation, de compétences professionnelles, de gestion monétaire ou de conseils. Le programme VNU a également à coeur de promouvoir le volontariat et de créer un réseau d’informations sur la prévention de l’exploitation de jeunes et la réduction de la prédisposition des jeunes femmes aux maladies sexuellement transmissibles telles que le Sida.
  • En 1997, Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le programme VNU s’associèrent avec l’ Association des Etudiants Volontaires d’Afrique Australe (AEVAA) pour assister l’organisation dans l’établissement de sa capacité opérationnelle à accroître ses activités à travers l’Afrique du Sud et dans les pays avoisinants. A travers cette initiative, l’ AEVAA a développé de solides réseaux et la capacité de mobilisation des volontaires. Elle a amené plus de 8 000 étudiants volontaires à participer à quelques 215 projets communautaires de base à travers ses diverses modalités de volontariat telles que les camps de travail en période de vacances, le programme international d’échanges de volontaires et le programme de stages de court et moyen terme. Les réalisations les plus marquantes ont consisté en la construction de 204 classes de cours, la rénovation de 25 écoles et la création de plus de 15 jardins potagers et 11 aires de jeux. Le PNUD/VNU, l’ AEVAA et les partenaires exécutants ont récemment signé un accord triennal pour favoriser la capacité de gestion des volontaires de l’ AEVAA, accroître le profil de l’organisation et aider au développement d’outils de formation dans les domaines thématiques appropriés aux interventions de l’ AEVAA en agriculture, VIH/sida et infrastructure sociale.
  •  En Azerbaidjan, le Programme VNU, le Ministère de la Jeunesse, le Pouvoir exécutif de Baku, le Conseil national de la Jeunesse et le PNUD travaillent ensemble pour apporter aux jeunes des perspectives accrues de contribution à leur propre développement et au développement de leur communauté. Suite à une campagne massive de sensibilisation lancée dans les centres de documentation des ONG, universités et dans la ville même de Baku, plus de 3 000 jeunes et étudiants ont proposé leurs services en volontariat. Les volontaires selectionnés prennent en charge une variété d’activités concernant notamment les personnes handicapées, les réfugiés, les orphelins, les enfants des rues, aussi bien que les soins médicaux et projets environnementaux. D’importants réseaux ont également été établis au sein des organisations Jeunesse, des organisations caritatives et des organisations communautaires de base (OCB). En concordance avec la ligne politique gouvernementale, le projet a étendu son réseau aux OGN dans les zones rurales.
  • En Bosnie Herzégovine, le programme VNU a pour objectif de soutenir et compléter les efforts visant à construire la paix et la confiance, et s’applique tout particulièrement à favoriser la compréhension et la coopération au sein de la Jeunesse issue de communautés Croate, Serbe ou Bosniaque. Les volontaires nationaux et internationaux, conjointement avec un réseau de 16 aides nationaux, se chargent de former de nouvelles aides ; d’organiser des ateliers de transformation des conflits ; de faire fonctionner des colonies de vacances multi-ethniques pour jeunes ; de conduire des formations de compétences ciblées pour jeunes chômeurs ; et de gérer un fonds de réconciliation inter-communal. Des programmes pilote de radio et un site internet – géré par des jeunes afin d’entrer en contact avec la jeunesse d’autres communautés – ont été développés et mis en place en coopération avec l’UNESCO et les Conseils Consultatifs Locaux (CCL) de la Jeunesse, comptant des membres issus de différentes ethnies.
  • A travers le programme VNU, UNITeS, le Service des Nations Unies des technologies de l'information, une initiative de volontaires basée sur la globalisation du Net et centrée sur la établissement des moyens humains, des volontaires de tous pays peuvent donner leurs temps et compétences pour étendre les perspectives de la révolution numérique aux pays en développement. Un réseau d’étudiants universitaires qualifiés utilise le service pour dispenser une formation de base en informatique, aidant à la création de sites Internet et de base de données et à la réparation d’ordinateurs cassés. Avec l’initiative du Programme d’Enseignement en Réseau de CISCO System, un partenaire du secteur privé dans les Pays les moins avancés (PMA), les volontaires de l’initiative des Nations Unies UNITeS partagent leurs compétences en Technologies de l’ Information avec des étudiants dans les pays en développement qui suivent des cours d’informatique pour enrichir leurs compétences en haute technologie et accroître leurs chances de trouver du travail dans le secteur des Technologies de l’Information.
Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)