Notre mandat: mobiliser des volontaires

Nous mobilisons des volontaires pour qu’ils œuvrent au sein des agences de l’ONU, au service tant des programmes de développement que des opérations de maintien de la paix.
Le Volontaire ONU national Hamza Tidjani Ousmane, chargé de l'Eau, de l'assainissement et de l'hygiène au HCR à Batouri, fournit une aide à un jeune garçon lors de l'inspection des points d'eau sur le site de Lolo, Batouri au Cameroun. (Rakotondrazafy A. M. Par Anna /programme VNU, 2014)

Conçu à l’origine pour fournir des volontaires au système des Nations Unies au service des pays d’accueil, le programme VNU a considérablement évolué au cours des près de 50 dernières années en termes de l’ampleur et du rayonnement de son mandat, de ses résultats et de ses activités. L’évolution des conditions extérieures de paix, de développement et d’éradication de la pauvreté, la reconnaissance accrue du rôle du volontariat dans le monde et la législation intergouvernementale sont autant de vecteurs de cette transformation.

À la suite de la décision 2006/18 du Conseil d’administration confirmant le modèle économique du programme VNU, celui-ci est devenu opérationnel dans trois domaines :

  • la mobilisation de volontaires afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de participer directement au travail des Nations Unies en matière d’aide humanitaire, de consolidation de la paix et de relèvement après conflit ainsi qu’à ses activités en faveur du développement durable et de l’éradication de la pauvreté ;
  • le plaidoyer pour le volontariat et l’engagement civique dans les domaines de la paix et du développement ;
  • l’intégration du volontariat dans les politiques, la législation et la programmation, ainsi que la réalisation des objectifs de développement fixés à l’échelle internationale.

Le programme VNU est investi d’un double mandat : mobiliser des volontaires pour le système des Nations Unies et plaider en faveur de l’importance du volontariat dans le développement de par le monde.

L’Assemblée générale des Nations Unies a créé le programme VNU en 1970 et lui a initialement conféré le mandat de fournir des volontaires qualifiés et motivés au système des Nations Unies au service de la paix et du développement dans les pays où l’ONU intervenait.

Au cours de près de cinq décennies, la portée du mandat du programme VNU s’est élargie sous l’effet d’un environnement mondial en évolution constante et de la reconnaissance accrue de la valeur du volontariat. Une série de décisions de l’ONU enjoint à présent au programme d’axer aussi ses activités et ses résultats sur la mobilisation des jeunes et sur la démonstration du fait que l’intégration du volontariat dans les projets et programmes de paix et de développement peut en approfondir l’impact et en accroître le rayonnement.

L’évolution du paradigme du développement au fil des ans a aussi entraîné un changement de cap – le passage de la coopération technique internationale à un soutien accru pour les solutions nationales et les solutions maison, grâce au renforcement des capacités nationales et locales. Par ailleurs, la vulnérabilité croissante des communautés face aux catastrophes naturelles récurrentes et aux conflits a nécessité des interventions humanitaires beaucoup plus robustes à l’échelle mondiale. Ces tendances se reflètent dans la mobilisation de volontaires par le programme VNU et dans sa programmation orientée sur les objectifs de développement durable (ODD) et le maintien de la paix.

Le programme VNU et l’aide au développement

L’aide au développement consiste à fournir aux populations les moyens d’améliorer leurs conditions de vie à long terme. Elle vise à s’attaquer aux causes sous-jacentes et aux facteurs socioéconomiques qui entravent le progrès humain.

Dans le monde entier, les Volontaires des Nations Unies aident des individus à mener une vie plus productive et plus enrichissante, par exemple en travaillant à des projets d’amélioration de l’éducation et des soins de santé, ou en assurant un accès équitable aux ressources communautaires et l’adoption de pratiques durables. Les Volontaires des Nations Unies peuvent aussi parfois servir auprès d’un gouvernement ou d’autres partenaires locaux afin de contribuer à renforcer les capacités et à accroître les connaissances au niveau local.

Le programme VNU et les opérations de maintien de la paix

L’Organisation des Nations Unies a elle-même été créée dans un contexte d’après-conflit, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’un des conflits les plus dévastateurs de l’histoire de l’humanité. Jusqu’à ce jour, l’aide humanitaire et le maintien de la paix représentent certaines des responsabilités et des opérations de terrain les plus importantes et les plus difficiles de l’ONU.

Les interventions dans des environnements de conflit et d’après-conflit contribuent à atténuer les souffrances de personnes se trouvant dans des situations désespérées, en répondant généralement à leurs besoins urgents, à court terme et de relèvement après conflit. Les Volontaires des Nations Unies sont souvent aux avant-postes des opérations d’aide humanitaire et de maintien de la paix des Nations Unies, en raison de leurs compétences et de leur expertise, mais aussi à cause de l’engagement dont ils font preuve envers les processus de paix et de relèvement.

Les Volontaires des Nations Unies vivent généralement dans les communautés dans lesquelles ils servent et – facteur important – ils sont perçus comme étant politiquement et socialement neutres. En tant que citoyens du monde, ne constituant pas une menace, ils facilitent grandement l’établissement de ponts entre divers groupes en encourageant le dialogue et en favorisant les situations propices à la confiance.

> Last update: 30 November 2017