Qui nous sommes

Actif dans près de 130 pays et présent sur le terrain dans plus de 80 pays, le programme VNU est représenté partout dans le monde. Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et il rend compte de ses travaux au Conseil exécutif du PNUD.

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) contribue à soutenir la paix et le développement à travers le monde par le biais du volontariat. Le programme VNU travaille en collaboration avec des partenaires pour intégrer des Volontaires des Nations Unies qualifiés, fortement motivés et bien encadrés dans les programmes de développement et afin de promouvoir la valeur et la reconnaissance mondiale du volontariat.

Actif dans près de 130 pays et présent sur le terrain dans plus de 80 pays, le programme VNU est représenté partout dans le monde. Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et il rend compte de ses travaux au Conseil exécutif du PNUD.

Structure organisationnelle

Le programme VNU a son siège à Bonn (Allemagne), où travaillent près de 150 personnes, et a déployé près de 7 000 volontaires sur le terrain.

M. Olivier Adam (biographie) assume les fonctions de Coordonnateur exécutif du programme VNU depuis le 2 janvier 2017.

Au siège du programme VNU, la structure organisationnelle est divisée en deux principaux secteurs : le secteur de la mobilisation des volontaires et du programme, dirigé par une Coordonnatrice exécutive adjointe au programme, Mme Nicola Harrington (biographie), et le secteur des services de gestion, dirigé par un Coordonnateur exécutif adjoint aux opérations, M. Toily Kurbanov (biographie). De plus, un secteur dédié aux connaissances des volontaires et à l’innovation relève du bureau du Coordonnateur exécutif.

Quatre bureaux régionaux – situés à Bangkok (Asie et Pacifique), Dakar (Afrique de l’Ouest et du Centre), Nairobi (Afrique de l’Est et australe) et Panama (Amérique latine et Caraïbes) – mettent au point des interventions régionales pour faire progresser la paix et le développement, sous la tutelle des programmes mondiaux du programme VNU. Les bureaux régionaux négocient également des possibilités de mobilisation de Volontaires des Nations Unies pour appuyer les activités du système des Nations Unies à l’échelle d’un pays et pour élargir au niveau régional l’espace réservé au volontariat en tant que forme d’engagement civique, et ce, grâce à des capacités renforcées et à l’aide de partenariats régionaux avec des entités de l’ONU et d’autres entités. En outre, les bureaux régionaux fournissent une assistance technique aux unités de terrain du programme VNU.

Au niveau des pays, les unités de terrain du programme VNU interagissent avec les entités des Nations Unies pour intégrer le volontariat de manière stratégique et en profondeur dans la mise en œuvre et la réalisation de leurs missions. Dans le cadre de ce processus, le programme VNU collabore avec les entités des Nations Unies afin d’identifier les possibilités, pour les volontaires, d’apporter une valeur ajoutée spécifique et unique aux programmes de développement et aux missions de maintien de la paix.

Responsabilisation

Le Rapport annuel du Groupe consultatif du programme VNU sur les mesures disciplinaires (APDM) (en anglais) fournit un résumé des activités menées par l’APDM durant l’année. L’APDM a pour mandat de conseiller le Coordonnateur exécutif sur les questions disciplinaires concernant des Volontaires des Nations Unies.

Les principales fonctions de l’APDM sont de procéder à un examen objectif des allégations de mauvaise conduite impliquant des Volontaires des Nations Unies et ayant fait l’objet d’une enquête indépendante. L’APDM fait aussi des recommandations au Coordonnateur exécutif sur des mesures disciplinaires appropriées ou sur le rejet des allégations de mauvaise conduite portées contre les Volontaires des Nations Unies concernés.

L’APDM donne aussi des conseils en interne, à la demande du Coordonnateur exécutif et des cadres supérieurs, sur des questions pratiques ou théoriques pouvant avoir des conséquences disciplinaires.

> Last update: 22 October 2018