Le plan-cadre stratégique du programme VNU pour 2014 – 2017

En 2014, le programme VNU a adopté un plan-cadre stratégique qui guidera ses travaux jusqu’à la fin de 2017. La stratégie retenue préconise de travailler de manière systématique avec les partenaires des Nations Unies afin d’accroître leur influence sur la paix et le développement.
Le plan-cadre stratégique du programme VNU pour 2014 – 2017 (Programme VNU, 2014)

Notre vision


La vision du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est celle d’un monde dans lequel le volontariat est reconnu, au sein des sociétés, comme un moyen ouvert à tous – hommes et femmes – et à tous les pays de réaliser la paix et le développement par l’éradication de la pauvreté et par la réduction simultanée et substantielle des inégalités et de l’exclusion.


Le plan-cadre stratégique du programme VNU pour 2014 – 2017


En 2014, le programme VNU a adopté un plan-cadre stratégique qui guidera ses travaux jusqu’à la fin de 2017. La stratégie retenue préconise de travailler de manière systématique avec les partenaires des Nations Unies afin d’accroître leur influence sur la paix et le développement.

Le plan-cadre stratégique concentre les travaux du programme VNU sur cinq domaines clés : 


  • assurer l’accès aux services sociaux de base ;
  • résilience des communautés face aux défis environnementaux et réduction des risques de catastrophe ;
  • consolidation de la paix ;
  • jeunesse ;
  • développement des capacités nationales à travers des programmes de volontariat.

Le programme VNU s’attache également à constituer un ensemble cohérent de connaissances fondé sur la recherche, l’innovation et les données d’observation afin de prôner et d’améliorer l’intégration du volontariat dans les programmes pour la paix et le développement.


Pour la seule année 2015, le programme VNU a déployé 6 796 Volontaires des Nations Unies dans 122 pays, dans le monde entier. D’ici la fin de 2017, conformément à son plan-cadre stratégique, le programme VNU prévoit de faire passer le nombre des Volontaires des Nations Unies à 10 000, dont 3 000 Jeunes Volontaires des Nations Unies. Le nombre de Volontaires des Nations Unies en ligne doublera pour atteindre 22 000. Le pourcentage de femmes Volontaires des Nations Unies en poste dans des lieux d’affectation « famille non autorisée » (où les personnes à charge ne peuvent accompagner le volontaire) augmentera de 35 %, et la proportion de Volontaires des Nations Unies originaires du Sud se maintiendra à 80 %.


Avec un registre actif de plus de 25 000 volontaires potentiels évalués et qualifiés, plus de 300 000 volontaires en ligne potentiels et un nombre grandissant de Jeunes Volontaires des Nations Unies, le programme VNU représente une ressource extrêmement utile au service de l’ONU pour soutenir les efforts de développement des gouvernements et de la société civile et pour consolider et préserver la paix.


Objectifs du plan-cadre stratégique


Le premier résultat que vise le plan-cadre stratégique du programme VNU est d’aider les entités des Nations Unies à atteindre leurs objectifs en intégrant dans leurs programmes le volontariat ainsi que des Volontaires des Nations Unies hautement qualifiés et bien encadrés. Les Volontaires des Nations Unies aident les entités de l’ONU à apporter des solutions en matière de paix et de développement et à faciliter l’engagement et l’inclusion d’un plus grand nombre de citoyens dans les processus de développement. Le programme VNU continue à porter une attention soutenue aux groupes et aux populations marginalisés.


De plus, la coopération Sud-Sud réalisée à l’aide du programme VNU réunit les citoyens du Sud autour de la recherche de solutions aux problèmes de développement par l’échange et le transfert de compétences, de connaissances et de bonnes pratiques.


Le programme VNU propose des solutions sur mesure basées sur le talent en fournissant des Volontaires ONU internationaux, nationaux et en ligne capables de soutenir le travail des partenaires en faveur du développement. Le vivier de talents réuni par le programme VNU inclut des candidats qui sont prêts à travailler dans toutes sortes de situations de développement et de crise, y compris dans des contextes extrêmement difficiles et isolés. Les Volontaires des Nations Unies travaillent avec des individus et des organisations dans les communautés locales afin d’exploiter les synergies entre les connaissances locales et les solutions expertes. Ce groupe d’hommes et de femmes engagés constitue une ressource flexible et économique qui amplifie le rayonnement, l’impact et la durabilité des interventions des Nations Unies.


Le deuxième résultat que vise le plan-cadre stratégique consiste à aider les pays à intégrer plus efficacement le volontariat dans leurs cadres nationaux et à permettre ainsi une meilleure participation des citoyens aux processus de développement.


Il ne fait aucun doute que le volontariat jouera un rôle inestimable dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et dans l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD).


Jamais le mandat du programme VNU n’a concordé plus étroitement avec les priorités d’un cadre mondial de développement que depuis l’adoption des ODD. Le monde comprend que le développement durable ne sera possible que lorsque les progrès accomplis dans le domaine du développement « ne laisseront personne de côté ».


La nature même du volontariat en fait un vecteur du développement durable. Le volontariat permet aux hommes et aux femmes de participer à leur propre développement et à la consolidation de la paix. Il renforce la cohésion sociale et la confiance en favorisant l’action individuelle et collective, et il conduit ainsi à un développement durable mis en œuvre par et pour les citoyens.


Le plan-cadre stratégique sert aussi de guide au programme VNU pour lui permettre de devenir une organisation plus efficace et performante, avec des systèmes optimisés, des pratiques et des processus amélioré des ressources bien gérées et un personnel engagé.

> Last update: 27 July 2018