“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde”

Actualités

Jeune Volontaire ONU stagiaire, je suis fière de travailler pour l’autonomisation économique des femmes pour ONU Femmes au Nicaragua. Ma mission est de soutenir quatre partenaires actifs sur le terrain : les femmes vivant en milieu rural qui ont besoin de leurs propres terres, les syndicalistes qui défendent les droits du travail des travailleurs domestiques, les femmes qui cherchent à reformer la loi sur la sécurité sociale, ainsi que les hommes et femmes qui veulent développer un modèle de bonnes pratiques entrepreneuriales dans le cadre de l’égalité des sexes.

« J’ai montré aux enfants comment recycler certains objets que nous jetons à la poubelle. La bouteille en plastique que j’avais apportée et qui servait de pot de fleurs dans lequel j’avais planté du basilic a connu un succès incontestable auprès des enfants. Nous avons également planté des plantes dans la cour de l’école, ce qui les a fort intéressés et qu’ils ont beaucoup aimé » (Jungeun Sohn, Volontaire de l’ONU).

Jeune Volontaire ONU stagiaire, je suis fière de travailler pour l’autonomisation économique des femmes pour ONU Femmes au Nicaragua. Ma mission est de soutenir quatre partenaires actifs sur le terrain: les femmes vivant en milieu rural qui ont besoin de leurs propres terres, les syndicalistes qui défendent les droits du travail des travailleurs domestiques, les femmes qui cherchent à reformer la loi sur la sécurité sociale, ainsi que les hommes et femmes qui veulent développer un modèle de bonnes pratiques entrepreneuriales dans le cadre de l’égalité des sexes.

Mon travail avec et pour ces femmes m’a inspirée de multiples façons. Je me suis interrogée sur les causes de l’inégalité des sexes ; pourquoi prend-elle tant de formes différentes, quelles sont les solutions qui pourraient être efficaces et réalistes, et pourrais-je y remédier ?

Je réfléchis aussi aux problèmes auxquels les femmes de Corée, mon pays d’origine, sont confrontées et comment elles y font face pour pouvoir me joindre à elles lorsque je retournerai dans mon pays.

Alors que je me demandais ce que je pourrais faire, les Volontaires des Nations Unies à Managua décidèrent d’organiser une activité volontaire commune. Nous nous sommes rendus dans une école primaire où des volontaires avaient préalablement apporté des bacs de recyclage et avaient contribué au recyclage des ordures dans la cour de l’école. J’étais enthousiaste à l’idée de participer à cette activité parce que le problème des ordures est un problème majeur au Nicaragua.

J’ai écrit une histoire sur le changement climatique qui contient des exemples des changements survenus au Nicaragua et j’ai montré aux enfants comment recycler certains objets que nous jetons à la poubelle. La bouteille en plastique que j’avais apportée et qui servait de pot de fleurs dans lequel j’avais planté du basilic a connu un succès incontestable auprès des enfants. Nous avons également planté des plantes dans la cour de l’école, ce qui les a fort intéressés et qu’ils ont beaucoup aimé.

Pendant que les enfants attendaient leur collation, j’ai commencé à ramasser les déchets par terre. Certains enfants qui me regardaient se sont joints à moi. Cela m’a surprise et j’ai été touchée de voir que nos actions pouvaient influencer les autres et devenir source de changement. En rentrant chez moi ce jour-là, j’ai acheté une paire de gants en caoutchouc pour ramasser les ordures dans les rues de mon quartier. J’avais toujours critiqué la saleté, mais n’avais jamais rien fait pour y remédier.

Ma citation préférée est celle de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. » Je suis très heureuse de participer à cette excellente opportunité de susciter des changements.

_______________________________________________________________

Bio : Jungeun Sohn est originaire de Corée du Sud. Elle a étudié l’espagnol et le français à l’université et est titulaire d’un Masters en politique de développement économique. Elle a fait un stage à la KOTRA (agence de promotion des échanges commerciaux de Corée du Sud) au Pérou et un autre auprès de la CEPLAC (Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes) au Chili. Entièrement financée par la Fondation Asan Nanum, elle travaille en tant que Volontaire de l’ONU stagiaire pour l’autonomisation économique des femmes pour ONU Femmes au Nicaragua. Elle aime rêver, lire, cuisiner, partager et agir et espère acquérir une vision globale et devenir une activiste locale.