Integrating volunteering in the next decade

Actualités
11 septembre 2015
New York, États-unis

À l’occasion de la soixante-dixième session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général informera les États membres des progrès réalisés dans le domaine du volontariat depuis 2012 et proposera un plan d’action pour la décennie à venir et au-delà (2016-2030). Le plan d’action vise à intégrer le volontariat aux politiques et programmes axés sur la paix et le développement au moyen d’une approche de long terme coopérative et stratégique coïncidant avec la période de mise en œuvre des ODD. Il fournit un cadre permettant à la société civile, aux Nations Unies et aux autres parties prenantes de soutenir et de tirer le meilleur parti du volontariat dans le monde entier.

Lago Agrio, Équateur. Les Volontaires ONU Pilar Peña, originaire du Costa Rica, et Alexandra Mendoza, originaire de l’Équateur, s’adressent à leurs collègues du HCR et de la Croix-Rouge équatorienne à l’Albergue Apafano, un centre d’accueil pour personnes déplacées situé en Colombie. La collaboration entre les volontaires et les organisations partenaires permet d’obtenir les meilleurs résultats. (Andrew Smith / Volontaire des Nations Unies, 2009)

À l’occasion de la soixante-dixième session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général informera les États membres des progrès réalisés dans le domaine du volontariat depuis 2012 et proposera un plan d’action pour la décennie à venir et au-delà (2016-2030).


Le plan d’action vise à intégrer le volontariat aux politiques et programmes axés sur la paix et le développement au moyen d’une approche de long terme coopérative et stratégique coïncidant avec la période de mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD).  Il fournit un cadre permettant à la société civile, aux Nations Unies et aux autres parties prenantes de soutenir et de tirer le meilleur parti du volontariat dans le monde entier.   


Objectifs stratégiques et actions


Il s’avère que lorsque le volontariat est intégré aux stratégies de développement nationales et aux projets des Nations Unies, les populations sont plus à même de contribuer au progrès dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la gouvernance, de l’amélioration des moyens de subsistance, de la sécurité et de la paix, de l’environnement, de l’égalité des sexes et de l’intégration sociale. Le plan d’action définit trois objectifs stratégiques :


  • renforcer l’appropriation du nouvel agenda du développement durable par la population en appuyant l’engagement civique et en créant un environnement propice à l’action citoyenne ;
  • prendre en compte le volontariat dans les stratégies nationales et mondiales de mise en œuvre du programme de développement durable pour l’après-2015 ; et
  • mesurer le volontariat afin de parvenir à une compréhension globale de l’engagement des populations et de leur bien-être et contribuer au suivi des ODD.

Pour chaque objectif stratégique, le Plan indiques des actions - voir présentation (en anglais): Intégrer le volontariat aux activités axées sur la paix et le développement - Le plan d'action 2016-2030.


Mandaté par la Résolution des Nations Unies A/RES/67/138, le plan d’action fait partie du rapport du Secrétaire général sur l’activité A/70/118 (section IV) sur les progrès réalisés en matière de reconnaissance,  promotion et facilitation du volontariat, d’établissement de réseaux et d’intégration du volontariat depuis 2012.


Au cours des trois dernières années, la reconnaissance du volontariat en tant que ressource commune n’a cessé de croître grâce aux recherches, déclarations internationales et commémorations qui lui sont consacrées et à la promotion de possibilités de volontariat auprès de personnes diverses et marginalisées, telles que les femmes et les jeunes. Les discussions nationales et internationales sur le programme de développement des Nations Unies pour l’après-2015 ont été soutenues, au niveau local, par un engagement de volontaires sans précédent. Le programme des Volontaires des Nations Unies a également publié son deuxième Rapport sur la situation du volontariat dans le monde 2015 – Transformer la gouvernance en juin 2015.


Cet article a été traduit de l’anglais par le Volontaire en ligne ONU Nicolas Weinberg