Jour 2 avant les élections présidentielles au Mali : les Volontaires de l’ONU se tiennent prêts !

Actualités

Alors que le premier tour des élections au Mali aura  lieu ce dimanche 28 juillet, les Volontaires des Nations Unies travaillent d’arrache-pied déjà depuis plusieurs semaines, souvent jusqu'à tard dans la nuit, en vue de soutenir les autorités maliennes dans l’organisation d’élections présidentielles transparentes, inclusives et crédibles au Mali.

Julio Botendi (RDC), Conseiller électoral VNU, prépare le matériel de sensibilisation aux élections qui sera distribué à Ségou et Mopti (centre du Mali) aux ONG et organisations de la société civile malienne. Les kits de sensibilisation sont notamment constitués de brochures visant à expliquer aux électeurs les modalités à suivre pour accomplir leur devoir de citoyens. (Programme VNU, 2013)

Alors que le premier tour des élections au Mali aura  lieu ce dimanche 28 juillet, les Volontaires des Nations Unies travaillent d’arrache-pied déjà depuis plusieurs semaines, souvent jusqu'à tard dans la nuit, en vue de soutenir les autorités maliennes dans l’organisation d’élections présidentielles transparentes, inclusives et crédibles au Mali.

Il est 23h00 au siège du PAPEM à Bamako, lorsque Julio Botendi (RDC), Conseiller électoral VNU, prépare le matériel de sensibilisation aux élections qui sera distribué à Ségou et Mopti (centre du Mali) aux ONG et organisations de la société civile malienne. Les kits de sensibilisation sont notamment constitués de brochures visant à expliquer aux électeurs les modalités à suivre pour accomplir leur devoir de citoyens.

Julio en est à sa troisième expérience en tant que Volontaire des Nations Unies et a précédemment travaillé en Côte d’Ivoire et au Soudan où il a appuyé respectivement l’organisation des élections législatives ivoiriennes et du référendum d’auto-détermination du Soudan du Sud.

« Je suis particulièrement fier, en tant que volontaire, de prêter à nouveau mon concours à un processus électoral. L’échange et l’enrichissement sont mutuels. J’apporte mon expertise en matière électorale aux partenaires nationaux, et réciproquement j’acquiers de l’expérience et m’enrichis sur le plan culturel à travers mes contacts avec ces derniers. »