Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) et l’Agence espagnole de la coopération internationale pour le développement (AECID) renouvellent un partenariat exemplaire

Actualités

Aujourd’hui à Madrid, le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) et l’Agence espagnole de la coopération internationale pour le développement (AECID) signent un nouvelle accord qui célèbre et confirme le partenariat solide et de longue date qui existe entre les deux organisations. Depuis plus de 20 ans, le programme VNU et l’AECID ont bâti une alliance dynamique, contribuant à la paix et au développement dans plus de 50 pays. Ils partagent une vision commune qui œuvre en faveur des objectifs du Millénaire pour le développement en faisant une promotion active et en renforçant le volontariat dans le monde.

M. Gonzalo Robles, Secrétaire générale de la coopération pour le développement international et vice-président de l'AECID et M. Richard Dictus, Coordonnateur exécutif du programme VNU, signent le nouvel accord de financement intégral à Madrid (programme VNU, 2014)

Aujourd’hui à Madrid, le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) et l’Agence espagnole de la coopération internationale pour le développement (AECID) signent un nouvelle accord qui célèbre et confirme le partenariat solide et de longue date qui existe entre les deux organisations.

Depuis plus de 20 ans, le programme VNU et l’AECID ont bâti une alliance dynamique, contribuant ainsi à la paix et au développement dans plus de 50 pays. Ils partagent une vision commune qui œuvre en faveur des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en faisant une promotion active et en renforçant le volontariat dans le monde.

Entre 1991 et 2013, grâce à cette collaboration fructueuse, plus de 300 Volontaires ONU espagnols sous financement intégral ont été mobilisés pour travailler sur des projets et des programmes de 25 agences des Nations Unies dans plus de 50 pays.

Soixante-quatre pourcents de ces Volontaires ONU espagnols étaient des  femmes. Une d’entre elles s’appelle Yanira Santana, Volontaire ONU espagnole, responsable du suivi, de l’évaluation et de la communication du projet de Renforcement des capacités et mécanismes de  coordination des organisations de la société civile en Guinée Bissau.

Yanira partage son expérience en ces quelques mots :

« Travailler dans un secteur clé du pays et être témoin la réponse et l’engagement des organisations de la société civile augmentent ma motivation jour après jour. C’est une expérience excitante et en même temps remplie de défis à relever. Pour moi, comme volontaire, comprendre la complexité des organisations de la société civile en Guinée-Bissau a été un magnifique défi d’apprentissage » conclut Yanira.

Ce partenariat a pris différentes formes. Un exemple important de cette collaboration est l’accord entre l’AECID et le programme VNU sur la création d’un fonds destiné à soutenir le développement d’initiatives de volontariat dans le cadre de la réduction des risques de catastrophes. Ce fonds commun a été mis en place pour réduire la vulnérabilité aux catastrophes naturelles et améliorer la préparation aux situations d’urgence des organisations locales et celle de centaines de volontaires communautaires, pour qu’ils puissent apporter une aide active lorsque surviennent les catastrophes.

Le fonds s’adresse en priorité aux initiatives d’Amérique latine et des Caraïbes, une région régulièrement frappée par des cyclones, des tempêtes tropicales, des inondations, des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, des tsunamis et glissements de terrain.

Ce fonds a permis à 25 Volontaires ONU nationaux de travailler sur des projets en République Dominicaine, en Equateur et au Pérou. Grâce à lui, plus de 500 volontaires en République Dominicaine, dont des volontaires de la défense civile ; 1700 en Equateur et plus de 200 volontaires communautaires au Pérou ont été formés pour renforcer le rôle du volontariat dans les risques de catastrophes.

A ce jour, ce sont au total plus de 4650 volontaires dans ces pays qui ont bénéficié d’une formation spécialisée à la prévention et l’intervention en cas de catastrophe.

Un autre exemple de cette collaboration riche entre les deux agences est la contribution de l’AECID au service de Volontariat en ligne du programme VNU. En étant le troisième plus grand donateur, l’AECID est un acteur important de cet outil novateur que le programme VNU propose, pour mobiliser des volontaires en ligne dans des projets de paix et de développement durable.

Ce soutien a contribué à renforcer sa position à travers le monde hispanophone conduisant un nombre croissant d’organisations basées en Amérique latine et dans les Caraïbes à bénéficier de ce service.

Le programme VNU et l’AECID, ensemble, lancent la publication “Inspiration Becomes Reality; AECID and UNV: Contributing to Peace and Development through Volunteerism For More Than 20 Years” (disponible en anglais et en espagnol) à l’occasion de la cérémonie de signature d’aujourd’hui. Cette nouvelle publication illustre l’engagement de deux agences à continuer leur collaboration.


Article traduit de l'anglais par la Volontaire en ligne ONU Anne-Laure Thomas