Le programme VNU et ONU-Habitat signent un mémorandum d’accord

Actualités

Le programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) souhaite augmenter le nombre de Volontaires des Nations Unies spécialisés auxquels il fait appel. Ainsi que l’a déclaré le Directeur exécutif d’ONU-Habitat, « nous avons adopté une nouvelle approche stratégique concernant l’urbanisation, qui se concentre sur trois domaines : la législation urbaine, l’urbanisme, et l’économie urbaine/le financement municipal. Nous sommes conscients des contributions apportées par les Volontaires de l’ONU à nos projets et nous souhaitons engager des volontaires avec une expertise dans ces domaines en particulier. » Joan Clos s’exprimait à l’occasion de sa rencontre avec le Coordinateur exécutif du programme VNU, Richard Dictus, pour la signature du mémorandum d’accord entre ONU-Habitat et le programme VNU.

Richard Dictus, Coordinateur exécutif du programme VNU et Joan Clos, Directeur exécutif d’ONU-Habitat, signent un mémorandum d’accord pour accroître la coopération entre les deux institutions. (UNEP, 2014)

Le programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) souhaite augmenter le nombre de Volontaires des Nations Unies spécialisés auxquels il fait appel. Ainsi que l’a déclaré le Directeur exécutif d’ONU-Habitat, « nous avons adopté une nouvelle approche stratégique concernant l’urbanisation, qui se concentre sur trois domaines : la législation urbaine, l’urbanisme, et l’économie urbaine/le financement municipal. Nous sommes conscients des contributions apportées par les Volontaires de l’ONU à nos projets et nous souhaitons engager des volontaires avec une expertise dans ces domaines en particulier. » Joan Clos s’exprimait à l’occasion de sa rencontre avec le Coordinateur exécutif du programme VNU, Richard Dictus, pour la signature du mémorandum d’accord entre ONU-Habitat et le programme VNU.


« Les Volontaires de l’ONU travaillent sur le terrain, localement, et vont à la rencontre des communautés, des jeunes, et des personnes marginalisées », a souligné le Coordinateur exécutif du programme VNU, Richard Dictus. « Nous avons vu des Volontaires de l’ONU renforcer la résilience de communautés extrêmement vulnérables grâce à des projets d’adaptation à base communautaire. Ils sont mieux placés pour aider les communautés à se relever de manière durable des conflits et catastrophes, et ils sont opérationnels immédiatement. »


Plus de 170 Volontaires des Nations Unies ont servi auprès d’ONU-Habitat au cours des sept dernières années, dans 30 pays, appuyant l’organisation dans son mandat de coordination des activités relatives aux établissements humains.


Les Volontaires de l’ONU, du fait même de la nature inclusive du volontariat, font progresser les efforts d’ONU-Habitat pour promouvoir la participation de la société civile et des communautés dans les plans d’urbanisme, la réduction des risques de catastrophes et la réhabilitation. Ils mettent également l’accent sur la promotion de l’égalité hommes-femmes et l’accès pour les jeunes à l’apprentissage des connaissances et compétences nécessaires pour faciliter leur insertion professionnelle.


Les Volontaires de l’ONU nationaux connaissent bien les défis de développement locaux et, par leur approche, mobilisent la participation communautaire, générant un sentiment d’appropriation des activités. En Haïti, des Volontaires de l’ONU ont travaillé avec ONU-Habitat après le terrible tremblement de terre de 2010 et la tempête tropicale Thomas pour mettre sur pied des plans d’intervention d’urgence et aider les survivants à se réinstaller dans des maisons et des quartiers sûrs. Les volontaires ont aidé à bâtir 10 centres communautaires d’hébergement d’urgence dans la région de Port-au-Prince, et ont renforcé la capacité des communautés locales à exprimer leurs besoins.


Le programme VNU et ONU-Habitat ont en commun leur engagement à aller à la rencontre de la jeunesse et à porter sa voix dans les débats. Le cadre posé par ce mémorandum d’accord permettra au programme VNU et à ONU-Habitat d’examiner la possibilité de déployer des Jeunes Volontaires de l’ONU dans le cadre d’activités conjointes en faveur du développement.


Pour en savoir plus, consultez UNV partnering with UN-Habitat (en anglais)

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est l’organisation de l’ONU qui promeut le volontariat afin de soutenir la paix et le développement de par le monde. Le volontariat peut transformer le rythme et la nature du développement et il profite à la fois à l’ensemble de la société et à la personne qui se porte volontaire. Le programme VNU contribue à la paix et au développement en prônant le volontariat mondialement, en encourageant ses partenaires à intégrer le volontariat dans la programmation du développement et en mobilisant des volontaires.

En 2013, le programme VNU a mobilisé au total 6 459 Volontaires. D’âge moyen 38 ans et disposant des qualifications et compétences professionnelles requises, soit 5 à 10 ans d’expérience, ces Volontaires des Nations Unies ont servi, en 2013, dans 129 pays et étaient de 152 nationalités différentes. La plus grande partie est originaire de pays en développement. Un Volontaire sur quatre était en poste dans son pays d’origine, les autres étant affectés à des missions internationales. L’équivalent financier des activités de programme dépasse les 235 millions de dollars US par an.

Le programme des Nations Unies pour les établissements humains - ONU-Habitat – est l’agence des Nations Unies pour le développement urbain durable. Elle a pour mandat de promouvoir des villes durables, d’un point de vue social et environnemental, afin d’offrir à l’ensemble de la population des logements adéquats. Ses domaines d’action prioritaires sont : l’urbanisme, l’économie urbaine, et la législation et la gouvernance urbaine et foncière.