Sites Web régionaux du programme VNU

Le programme VNU travaille dans 150 pays et territoires, déployant des Volontaires des Nations Unies pour faire progresser le développement durable au niveau local. Explorez notre travail dans les différentes régions du monde.

voir
Afrique Occidentale et Centrale
voir
East and Southern Africa
Afrique Orientale et Australe
voir
Arab States
États Arabes
voir
Europe and the CIS
Europe et CEI
voir
Latin America
Amérique latine et Caraïbes
voir
Asia and the Pacific
Asie et Pacifique
Lena Priesmann (droite), Jeune Volontaire ONU internationale travaillant au PNUD sur le Réseau des Jeunes et le Volontariat à Quito, serrant la main à David Ruano, un volontaire local qui a aussi participé à la Semaine d’action mondiale, My Wolrd. (Programme VNU, 2014)

Reconnaissance du travail volontaire des étudiants universitaires en faveur du développement

Une cérémonie de remise de prix à des étudiants issus de différentes universités s’est déroulée dans l’enceint du bâtiment des Nations Unies à Quito en juillet 2014, à l’occasion de la semaine d’action mondiale My World (http://vote.myworld2015.org/UNV).

Une cérémonie de remise de prix à des étudiants issus de différentes universités s’est déroulée dans l’enceint du bâtiment des Nations Unies à Quito en juillet 2014, à l’occasion de la semaine d’action mondiale My World (http://vote.myworld2015.org/UNV).

La cérémonie de remise de prix a eu lieu pour rendre hommage au travail volontaire des étudiants qui ont donné de leur temps, de leur énergie, leur engagement et leur disponibilité pour répandre My World, l’enquête mondiale des Nations Unies pour un monde meilleur, qui vise à identifier les priorités de l’agenda de développement post 2015, sur base des opinions de tous ceux qui souhaitent les exprimer.

La cérémonie a été organisée et conduite par le programme des Volontaires des Nations Unies en Equateur, représenté par la Jeune Volontaire international ONU Lena Priesemann et la Volontaire international ONU Akiko Nokiri.

Lors de la Semaine d’action mondiale qui s’est déroulée du 5 au 11 mai, et durant les trois semaines qui ont suivi (jusqu’à la fin du mois de mai), les étudiants ont récolté 676 votes de diverses endroits : auprès d’étudiants et professeurs des universités de Quito ; au Ministère de l’intégration sociale et économique des jeunes sourds et muets ; à bord d’un bus interprovincial ; auprès de la communauté indigène de Oyacachi au sein de la Réserve Ecologique Cayambe Coca ; et dans beaucoup d’autres endroits.

En impliquant différentes catégories de populations dans leur enquête, les volontaires ont contribué à rendre inclusive l’enquête mondiale pour un monde meilleure My World et à apporter le point de vue des personnes qui ne sont d’habitude pas consultées – tels que les jeunes, les personnes issues des minorités ou les populations marginalisées – à l’écoute des décideurs mondiaux.

Lors de la cérémonie de remise de prix, tous les étudiants étaient d’accord pour dire que la Semaine d’action mondiale a été une expérience très enrichissante, et qu’ils ont maintenant plus conscience des questions clés relatives au développement durable et humain de leur pays.

Ceci montre comment le volontariat permet aux personnes de contribuer au développement, et qu’il est particulièrement important que le programme VNU et ses partenaires préconisent pour l’intégration du volontariat dans l’agenda post-2015.