Un dispositif national de Volontariat pour la jeunesse gabonaise

Actualités

La mise sur pied du Corps des Jeunes Volontaires au Gabon s’inscrit dans la politique Nationale de Jeunesse du Gabon, qui a intégré le développement du volontariat dans son programme.

The Minister of Youth and Sports of Gabon, Blaise Louembe (right), and the Chief of Partnerships and Communications Division of UNV, Kazumi Ikeda-Larhed, signed an agreement for the implementation of a project that will support the establishment of a Youth Volunteer Corps in the country. (UNV, 2016)

C’est dans le cadre du 5ème Sommet Panafricain des Jeunes Leaders des Nations Unies à Libreville, que le Ministre de la Jeunesse et des Sports de la République du Gabon, Monsieur Blaise Louembe et Madame Kazumi Ikeda Larhed, représentant le programme des Volontaires des Nations Unies, ont signé le protocole d’accord pour la mise en œuvre du projet d’appui à la mise en place d’un Corps des Jeunes Volontaires au Gabon ce vendredi 6 mai 2016.

La mise sur pied du Corps des Jeunes Volontaires au Gabon, s’inscrit dans la politique Nationale de Jeunesse du Gabon, qui a intégré le développement du volontariat dans son programme. "C’est une jeunesse à laquelle je rends hommage parce qu’elle a clairement compris que c’est dans l’engagement que se trouve la plus puissante force de transformation sociale et de participation citoyenne." a déclaré Mme Kazumi Ikeda Larhed, représentante du programme VNU.

La jeunesse gabonaise représente 65% de la population, et a un taux de scolarisation de base de plus de 90%. Néanmoins, cette jeunesse fait souvent face à des obstacles avec un décrochage scolaire trop élevé, mais la principale difficulté est celle de l’entrée des jeunes sur le marché de l’emploi.

Concrètement, ce Corps de Jeunes Volontaires au Gabon déploiera des volontaires à mi-temps ou à temps-plein au sein de missions d’intérêt général au sein de services publics, de structures décentralisées ou de la société civile qui seront identifiées, pour une période de 6 à 12 mois.

De ce fait, il s’agit d’un important programme qui permettra de créer un environnement favorable à l’engagement citoyen et promouvoir l’employabilité de la jeunesse en lui donnant une première expérience et en facilitant son implication dans la société gabonaise à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

Le programme VNU fait déjà preuve d’une forte expérience dans la sous-région, dans l’appui apporté aux pays souhaitant mettre en place des dispositifs de volontariats nationaux, qu’il s’agisse soit de mobilisation et de déploiement de volontaires gérés par une structure centrale comme au Burkina Faso ou au Togo, soit l’appui à l’établissement d’une structure de coordinations des associations nationales de volontariat, tel qu’au Sénégal ou à Cabo Verde.