Sites Web régionaux du programme VNU

Le programme VNU travaille dans 150 pays et territoires, déployant des Volontaires des Nations Unies pour faire progresser le développement durable au niveau local. Explorez notre travail dans les différentes régions du monde.

voir
Afrique Occidentale et Centrale
voir
East and Southern Africa
Afrique Orientale et Australe
voir
Arab States
États Arabes
voir
Europe and the CIS
Europe et CEI
voir
Latin America
Amérique latine et Caraïbes
voir
Asia and the Pacific
Asie et Pacifique
Formation des formateurs à Villavicencio, Meta, Colombie (Photo prise par Wendy Betancourt, Volontaire de l’ONU nationale, projet adjoint au projet « Volontaires pour la paix » des programmes VNU et PNUD, 2016).

Volontariat pour la paix : Valoriser les jeunes volontaires comme acteurs pour la paix en Colombie

Le programme VNU et le bureau du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Colombie mettent en place le projet « Volontaires pour la paix » afin de renforcer la sensibilisation et les capacités des jeunes volontaires et des activistes en matière de processus de paix, d’éducation pour la paix et de réintégration.

L'année dernière, la Journée internationale de la paix avait pour thème les « Objectifs de développement durable : composantes de la paix ». Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 est le nouveau plan d’action adopté par tous les pays souhaitant éradiquer la pauvreté, protéger la planète et assurer la prospérité pour tous, et ce par le biais de la coopération.

L’objectif de cette Journée internationale de la paix est de comprendre l’interdépendance entre le développement et la paix. Les 17 Objectifs de développement durable ne pourront pas être atteints dans des situations où la paix et la sécurité ne sont pas garanties. De même, les conditions pour la paix ne peuvent pas être réunies dans des sociétés où les défis du développement ne sont pas adressés de façon constructive.

Le programme des volontaires des Nations Unies (VNU) soutient des activités en matière d’éducation pour la paix et de réintégration basée sur la communauté en Colombie, en collaboration avec des jeunes volontaires et le PNUD, dans le but de promouvoir une approche holistique de la paix où ce concept ne représente pas seulement l’absence de guerre, mais aussi une condition nécessaire pour le bien-être de tous.

La signature immédiate d’un accord de paix entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC, qui a eu lieu lors de son processus de paix, apparaît comme une étape significative. Toutefois, de nombreux défis subsistent. La phase suivant cet accord doit affirmer la fin des violences, mais elle devrait également servir de catalyseur pour créer les bonnes conditions vers une paix et un développement durables.

C’est dans cette optique que le programme VNU, en collaboration avec le bureau du PNUD en Colombie, met en place le projet « Volontaires pour la paix », ayant pour objectif de renforcer la sensibilisation et les capacités des jeunes volontaires et activistes en matière de processus de paix, d’éducation pour la paix et de réintégration.

Plusieurs formations ont lieu au niveau national, dans quatre régions (Antioquia, Meta, Nariño et Norte de Santander), et au cours desquelles, au sein de leurs communautés, les jeunes élargissent leurs connaissances relatives à la paix, à la participation des jeunes et à l’autonomisation, de même qu’au volontariat et aux accords de paix signés à La Habana. Les jeunes leaders et volontaires autonomisés participent actuellement à la mise en place de leurs propres plans d’action pour promouvoir la paix dans le pays. 

Parallèlement, des festivals pour la paix ont été organisés dans l’Aurauca, San José del Guaviare et Quibdó autour du slogan « Faisons la paix », en collaboration étroite avec le Bureau du Haut-Commissaire colombien pour la paix. Ces festivals ont réuni des centaines d’étudiants qui ont eu la chance de discuter et d’en apprendre davantage au sujet des accords de paix.

Les jeunes volontaires ont également participé à des activités culturelles et informelles, notamment un spectacle de marionnettes sur la résolution de conflits, des jeux de rôle sur la consolidation de la paix et des discussions dynamiques au sujet du volontariat, de la jeunesse et de la paix.

Ces activités contribuent à « améliorer l’appropriation et les capacités de la société civile à s’engager dans le processus de consolidation de la paix », de même qu’à « accroître la participation civique et le dialogue participatif pour soutenir la paix », qui sont des conséquences du programme pour le maintien de la paix mondiale du programme VNU.

Le volontariat a un impact positif, puisqu’il autonomise les jeunes volontaires en tant qu’ambassadeurs de la paix, mais il galvanise également l’engagement de la communauté au sens large pour le processus de paix et, de façon générale, renforce le capital social, essentiel pour une paix durable. Les actions volontaires représentant l’esprit de la participation civique, la réconciliation et les changements positifs sont assurément des composantes de la paix.

Article rédigé par Romeral Ortiz Quintilla, Spécialiste du programme pour la sécurité des citoyens et la paix régionale, Bureau régional du programme VNU en Amérique latine et aux Caraïbes.

> Cet article a été traduit de l'angais par la Volontaire en ligne de l'ONU Sophie Provost