Forum mondial sur les énergies renouvelables de la Corée 2017: Des solutions de volontariat pour l'énergie verte

Actualités
13 novembre 2017
Bonn, Allemagne

En marge de la 23e Conférence sur le changement climatique (COP23), la République de Corée a organisé un événement spécial axé sur les transitions énergétiques novatrices dans le secteur des transports, mettre en relief le lien étroit qui existe entre la terre, les énergies renouvelables et le changement climatique et présenter de nouvelles pistes de solutions pour élargir l’accès à l’énergie aux pays du Sud.

Olivier Adam speaking at the Global Renewable Energy Forum 2017
Olivier Adam, le coordonnateur exécutif du programme Volontaires de Nations Unies prend la parole à Bonn lors du Forum mondial sur les sources d’énergie renouvelables organisé par l’ambassade de la République de Corée. (VNU, 2017)

Organisé le 12 novembre 2017par l’ambassade de la République de Corée, le Forum mondial sur les sources d’énergie renouvelables était un événement parallèle à la COP23. Intitulée « Pour un avenir moins pollué par le carbone, axé sur l’énergie verte », l’activité a permis d’enrichir les discussions dans le cadre de la COP23 en informant et en éveillant la communauté internationale quant aux nouvelles règles et applications en matière de transition énergétique dans le secteur de transport (notamment les plans stratégiques, les véhicules électriques, les batteries, « la mobilité en tant que service » et les politiques concernant l’élimination progressive du diesel); et aux systèmes innovants et intégrés (p. ex., villes intelligentes, chauffage et climatisation). L’événement a également permis de mettre en évidence le lien existant entre la terre, les énergies renouvelables et le changement climatique et de présenter de nouvelles pistes de solutions pour élargir l’accès à l’énergie aux pays du Sud.

Olivier Adam, le coordonnateur exécutif du programme Volontaires des Nations Unies a prononcé un discours sur les nouvelles perspectives vers un avenir plus vert grâce aux partenariats volontaires.

« C’est grâce au volontariat qu’un mouvement écologiste mondial environnemental s’est concrétisé, et c’est à travers le volontariat que la lutte contre le changement climatique s’intensifie. Le volontariat permet d’accroître l’étendue, la portée et l’impact des politiques en matière d’énergie et de climat en mobilisant les capacités critiques nécessaires pour transformer des objectifs ambitieux en action. » — Olivier Adam, Coordonnateur exécutif du Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU)

Au cours de ce forum d’une journée, plusieurs discussions de groupes ont permis aux participants d’aborder les solutions possibles pour réduire les émissions de carbone et de considérer de nouveaux systèmes intégrés en matière d’énergie. L'une de ces discussions, organisée par le programme VNU, s’intitulait « Élargir l’accès à l’énergie aux pays du Sud ». Cette session spéciale a permis de présenter Green Innovation Alliance – un partenariat qui ouvre de nouvelles perspectives dans le secteur des énergies renouvelables par l’entremise du volontariat.

« Le programme VNU et la République de Corée ont récemment lancé le partenariat Green Innovation Alliance afin de créer des synergies autour de solutions d’énergies renouvelables et d’accroître la résilience des communautés face au changement climatique à travers le volontariat », a expliqué M. Adam. « Le volontariat favorise la mise en place de processus à long terme en vue d’encourager l’autonomisation et le changement de mentalités au sein des communautés. Il ouvre la voie à une plus grande coopération des communautés afin d’assurer leur viabilité environnementale. »

L’alliance vise à créer des synergies autour de solutions d’énergies renouvelables et d’accroître la résilience des communautés face au changement climatique. Grâce à l’action volontaire, l’alliance fournira l’impulsion nécessaire pour soutenir la transition socio-économique vers une croissance sobre en carbone.

« En jumelant les efforts des volontaires des Nations Unies en ligne et sur le terrain, Green Innovation Alliance permet de créer des synergies autour de solutions d’énergies renouvelables et d'accroître la résilience des communautés face au changement climatique. Cette alliance renforce la collaboration multisectorielle vers l’atteinte des objectifs mondiaux, notamment celle provenant du secteur privé, transforme les politiques en action sur le terrain et favorise la coopération Sud-Sud ». — Dr Oh Sung Hwan, ministre conseiller, Ambassade de la République de Corée.

Le programme VNU et la République de Corée travaillent en partenariat dans cette nouvelle initiative, à travers laquelle le VNU associera diverses parties prenantes issues des secteurs public, privé et de la société civile, négociera des engagements et mobilisera des volontaires. Grâce au mécénat d’entreprise, les volontaires nationaux, internationaux et en ligne de l’ONU joueront un rôle stratégique pour appuyer les projets d’énergies renouvelables au sein des organismes des Nations Unies.


Cet article a été traduit de l’anglais par la Volontaire en ligne de l’ONU Sylvie Dubord.