Les volontaires : premiers à agir pour sauver des vies et préserver les moyens d’existence

Actualités
04 décembre 2017
Bonn, Allemagne

Partout où la souffrance humaine se manifeste, les volontaires passent à l’action pour sauver des vies et préserver la dignité humaine. Lorsqu’une crise survient, les volontaires n’hésitent pas à risquer leur propre vie pour sauver les autres.

Le nombre de personnes affectées par des crises humanitaires a atteint un niveau sans précédent. Au cours des dix dernières années, plus de 1,5 milliard de personnes ont été victimes de catastrophes, et plus de 65 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été déplacés de force à l’intérieur de leur propre pays ou ont dû chercher refuge à l’étranger. Dans le monde, une personne sur neuf se couche le ventre vide chaque soir, et une personne sur trois souffre de malnutrition.

Les crises vont malheureusement se poursuivre, mais le travail des volontaires est porteur d’espoir. Dans le monde entier, les volontaires aident des individus et des communautés à survivre et à se développer.

Les volontaires, qui appartiennent souvent eux-mêmes aux communautés affectées, agissent pour répondre aux besoins immédiats de la population et pour aider ceux et celles qui ont vécu des événements tragiques à reconstruire leur vie. En apportant un soutien continu, les volontaires aident aussi les communautés à se rétablir rapidement et à mieux se préparer à affronter un avenir incertain", a déclaré Olivier Adam, Coordonnateur exécutif du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU).

Dans de nombreuses régions touchées par des conflits, les volontaires et les travailleurs humanitaires sont confrontés à une insécurité permanente tout en étant la cible de violences répétées. Ils continuent pourtant à apporter de l’aide en distribuant de la nourriture et de l’eau, en fournissant des médicaments et un abri, au nom de la dignité humaine qu’ils se sont engagés à défendre.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des Volontaires 2017, nous rendons hommage aux volontaires qui aident en toute abnégation ceux qui sont dans le besoin, dans les diverses situations de crise qui se produisent partout dans le monde.

Rejoignez-nous pour féliciter les volontaires dans le monde entier en participant à la campagne que nous menons sur les médias sociaux #VolunteersActFirst et en lisant leurs histoires inspirantes.

Histoires de volontaires « Premiers à agir » du monde entier

Aux Philippines, des volontaires bravent le feu des tireurs embusqués et les attaques de roquettes pour venir au secours des civils pris au piège dans leur ville, ravagée par les combats.

Des centaines de Volontaires des Nations Unies hautement qualifiés sont déployés dans les pays voisins de la Syrie pour améliorer l’efficacité globale de l’action humanitaire mise en œuvre à la frontière et fournir une éducation aux enfants réfugiés dans les pays d’accueil.

Durant les élections générales de 2017 au Kenya, 12 Volontaires des Nations Unies Coordinateurs pour la paix étaient sur le terrain avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et aux côtés d’une équipe de plus de 200 observateurs de la paix et de la cohésion afin de prévenir la violence et les conflits liés aux élections, dans tout le pays.

Au Sri Lanka, des volontaires se sont mobilisés pour juguler une grave épidémie de dengue et ont apporté une assistance médicale aux populations les plus vulnérables, partout dans le pays. Après le séisme de 2015 au Népal, 107 Volontaires des Nations Unies ont fourni des services essentiels aux victimes.

Au Viet Nam, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et les volontaires de la Croix-Rouge vietnamienne ont fourni de l’aide d’urgence aux familles affectées par les crues soudaines qui se sont produites en août 2017. Dans une situation de crise similaire, 1 200 volontaires ont été déployés au Bangladesh pour fournir des services de soins indispensables et distribuer des fournitures de secours aux personnes ayant survécu aux inondations.

Au Mexique, un groupe de femmes distribue chaque jour de la nourriture et de l’eau à des centaines de migrants originaires de pays d’Amérique centrale. Au large des côtes de la Libye, des volontaires se portent au secours des migrants engagés dans une périlleuse traversée de la Méditerranée.

En Somalie, où la moitié de la population est aux prises avec une situation désespérée, les volontaires de la Société du Croissant-Rouge de Somalie et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) répondent aux besoins élémentaires des communautés touchées par la sécheresse.

Dans le nord du Nigéria, où l’insécurité alimentaire frappe des millions de personnes, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en partenariat avec le gouvernement local, a pu déployer 14 000 volontaires pour vacciner 1,9 million d’enfants contre la poliomyélite.

Après le passage dévastateur du cyclone Winston sur les îles Fidji, des membres de All Hands Volunteers ont aidé les habitants à reconstruire des logements sûrs. En Ukraine, des Volontaires des Nations Unies travaillant pour le Programme de relèvement et de consolidation de la paix du PNUD et créent les conditions d’un dialogue pacifique au sein de communautés touchées par un conflit de longue durée.

Au cours des dernières années, l’Afrique de l’Ouest a connu la plus importante épidémie d’Ebola dans l’histoire. En 2014, 255 Volontaires des Nations Unies ont travaillé auprès de plusieurs agences de l’ONU en Afrique de l’Ouest afin de prendre part aux interventions médicales et aux efforts déployés pour contenir la transmission de la maladie. Plus de 300 Volontaires en ligne ONU ont également participé à la lutte contre le virus Ebola en réalisant ou en mettant à jour des cartes des zones clés en Sierra Leone et au Liberia afin de faciliter le travail des intervenants humanitaires.


La Journée internationale des Volontaires (JIV) est organisée tous les 5 décembre afin de reconnaître et de célébrer la contribution des volontaires à la paix et au développement.

Le thème retenu pour 2017 est Les volontaires : premiers à agir. Ici. Partout. Cette année, la campagne a pour but de mettre en valeur le rôle essentiel que les volontaires jouent en temps de crise partout dans le monde, malgré les risques en matière de sécurité auxquels ils sont confrontés, et d’accroître la reconnaissance mondiale du volontariat.