Passer le flambeau de la paix en Haïti

Actualités
03 novembre 2017
Port-au-Prince, Haiti

Après treize ans d'existence, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a officiellement pris fin ce mois-ci et est passée à une mission nouvellement créée, la Mission des Nations Unies pour l'appui a la justice en Haïti (MINUJUSTH). Créé le 16 octobre 2017, le mandat de cette mission à petite échelle vise à aider le gouvernement d'Haïti à développer la police nationale haïtienne, à renforcer les institutions de l'état de droit et à améliorer les droits de l'homme.

opening ceremony Haiti
Une cérémonie est organisée pour marquer l'ouverture de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti. MINUJUSTH succède à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) qui a 13 ans, et se concentrera sur le soutien à l'état de droit et à la justice en Haïti. (Logan Abassi UN / MINUJUSTH, 2017)

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a été créée pour aider le Gouvernement de transition à assurer un environnement sûr et stable grâce à la réforme de la police nationale haïtienne et aux programmes de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR). La restauration et le maintien de l'état de droit, de la sécurité publique et de l'ordre public en Haïti étaient les principaux objectifs, ainsi que le soutien aux processus constitutionnels et politiques tout en promouvant et protégeant les droits de l'homme dans le pays.

Depuis 2007, plus de 700 Volontaires des Nations Unies internationaux ont servi avec la MINUSTAH, contribuant ainsi à l'accomplissement de son mandat grâce à un appui fonctionnel et technique. La Mission a été autorisée à inclure jusqu'à 6700 militaires, 1 622 policiers, quelque 550 membres du personnel civil international, 150 volontaires des Nations Unies et environ 1 000 employés civils locaux.

Les Volontaires des Nations Unies ont apporté des contributions incroyables à cette Mission malgré des contextes difficiles : de l'intervention d'urgence et du relèvement rapide après le séisme; être la seule représentation des Nations Unies déployée dans des sites isolés lors de divers scrutins; aux innombrables engagements pris dans tous les aspects de l'exécution quotidienne du mandat de la Mission. En termes simples, le service dévoué des Volontaires des Nations Unies a permis à la MINUSTAH d'aller de l'avant.

Un crédit spécial est dû à l'unité de terrain VNU qui a soutenu les Volontaires des Nations Unies à travers une crise politique de deux ans, quatre élections annulées, des troubles civils, des ravages causés par l'ouragan Mathew et des inondations causées par l'ouragan Irma. Avec un paysage en constante évolution, les Volontaires des Nations Unies et l'équipe VNU en Haïti se sont efforcés de maintenir un environnement propice pour que chacun puisse rester concentré sur la réalisation de la paix, la stabilité et la réalisation des objectifs de développement d'Haïti. Leur service est exemplaire car ils continuent à soutenir les opérations de l'ONU en Haïti tout au long du retrait et de la fermeture de la MINUSTAH et du démarrage de la Mission des Nations Unies pour l'appui a la justice en Haïti (MINUJUSTH).

Avec la nouvelle mission officiellement lancée, le programme VNU continue de soutenir le maintien de la paix et la consolidation de la paix en Haïti en facilitant le processus d'intégration de six nouveaux Volontaires des Nations Unies qui serviront dans ses rangs. MINUJUSTH aidera le gouvernement d'Haïti à développer davantage la police nationale haïtienne ; renforcer les institutions d'État de droit en Haïti, y compris la justice et les prisons; et de promouvoir et de protéger les droits de l'homme - le tout dans le but d'améliorer la vie quotidienne du peuple haïtien. Les Volontaires des Nations Unies font partie intégrante de ces objectifs.


Cet article a été traduit de l'anglais par la Volontaire en ligne de l'ONU Mina Kader.