Campagne Rio+20

Nos campagnes
La Conférence des Nations Unies sur le développement durable, également appelée « Rio+20 », a été la troisième conférence internationale sur le développement durable visant à concilier les objectifs économiques et environnementaux de la communauté mondiale.

La Conférence des Nations Unies sur le développement durable, également appelée « Rio+20 », a été la troisième conférence internationale sur le développement durable visant à concilier les objectifs économiques et environnementaux de la communauté mondiale. Accueillie par le Brésil à Rio de Janeiro du 13 au 22 juin 2012, la conférence a eu lieu 20 ans après le Sommet planète Terre (Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement, ou CNUED) qui avait eu lieu dans la même ville en 1992, et 10 ans après le Sommet mondial pour le développement durable (SMDD) organisé à Johannesburg en 2002.

Le retour à Rio marquait l’espoir renouvelé d’un réel engagement politique en faveur d’une façon innovante de concevoir notre avenir et notre planète. Le but de la conférence était d’évaluer les principales lacunes concernant la mise en œuvre des résultats des grands sommets précédents consacrés au développement durable et de s’attaquer aux nouveaux défis.

La campagne « L’action des volontaires compte » (#actioncounts)

Lors de Rio+20, l’objectif était de se faire entendre par les bonnes personnes, au bon moment. Un peu partout sur la planète, les volontaires ont parfois l’impression que leur contribution à la société passe inaperçue, mais Rio+20 leur a fourni l’occasion idéale de prendre la parole et de se faire entendre. La conférence a réuni les gouvernements et la communauté internationale, y compris les Nations Unies et les organisations non gouvernementales (ONG), pour établir des objectifs mondiaux permettant au monde de progresser sur la voie du développement durable.

La campagne « L’action des volontaires compte » (#actioncounts), organisée par le programme VNU, a attiré l’attention sur l’action volontaire partout dans le monde. Elle a donné l’occasion aux volontaires, aux communautés et aux organisations de montrer les efforts qu’ils déploient afin de protéger l’avenir de notre planète et les générations à venir.

Des récits et des témoignages ont été envoyés par des volontaires à titre individuel (par l’intermédiaire de Twitter ou du site Web de la campagne) ainsi que par des organisations dont les volontaires avaient participé à des projets de développement durable. Les résultats de toutes ces actions volontaires ont été dévoilés lors de la conférence Rio+20.

Une présentation multimédia a permis de faire entendre la voix de volontaires du monde entier auprès des 50 000 personnes ayant participé à la conférence. Les témoignages et les récits portaient sur des sujets allant de l’organisation des toutes premières élections générales dans un camp de réfugiés jusqu’à la prévention d’une catastrophe humanitaire, en passant par la contribution au bien-être des citoyens ou la mise au point de technologies innovantes pour atténuer le changement climatique.