Compter sur, et faire compter le travail des volontaires

02 novembre 2017
Rafael Diez de Medina, statisticien en chef et directeur du département des statistiques du OIT
Le Programme de développement durable à l'horizon 2030 reconnaît explicitement les groupes de volontaires comme parties prenantes pour soutenir la mise en œuvre à la base des 17 objectifs. Et pourtant, les statistiques sur les volontaires, le travail qu'ils font, les compétences et le temps qu'ils consacrent à améliorer la vie des autres sont, pour la plupart, insuffisants. Mon organisation, l'Organisation internationale du travail (OIT), en partenariat avec le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU), veut changer cela.
 
 
ILO UNV measurement
Un groupe de volontaires au Sri Lanka aide une famille à nettoyer les décombres restant du tsunami dans l'océan indien de 2004. (ILO, 2004)
 

Le Département des statistiques du OIT et les Volontaires des Nations Unies ont uni leurs efforts pour intensifier les efforts visant à améliorer la disponibilité, la qualité et l'utilisation des statistiques sur le travail des volontaires au niveau mondial. À partir de ce mois, le partenariat OIT-VNU se concentrera sur l'évaluation de l'état actuel des statistiques sur le travail bénévole dans le monde ; s'engager directement avec les pays pour identifier les bonnes pratiques et les défis dans la collecte et l'analyse de données sur le travail des volontaires ; et développer des approches et des outils d'enquête pratiques pour soutenir les efforts des pays.


Lorsque les catastrophes frappent, les volontaires, y compris les pompiers et d'autres travailleurs des services d'urgence publics, sont parmi les premiers intervenants, jouant un rôle essentiel dans les efforts de secours. Dans la vie de tous les jours, dans nos écoles et dans nos quartiers, des volontaires sont là pour nous aider à améliorer notre vie et à garder les communautés ensemble. Au travail, les volontaires sont le moteur du secteur à but non lucratif et contribuent à la transformation du monde du travail par leur implication dans le mouvement coopératif, la croissance des entreprises sociales et des partenariats public-privé.


Les estimations mondiales situent le nombre de volontaires dans le monde à 970 millions. Considérant les heures qu'ils contribuent, nous parlons de l'équivalent de plus de 125 millions de travailleurs à temps plein, selon l'étude publiée par l'Université John Hopkins. Environ un volontaire sur quatre consacre son temps et ses compétences par le biais d'organisations et le reste le fait directement, en aidant les voisins et leurs communautés. En termes d'impact économique, les estimations situent la valeur du travail bénévole à 1 348 milliards de dollars, soit 2,4% de l'économie mondiale dans son ensemble.


 


En nous associant aux efforts mondiaux pour s'assurer que le travail des volontaires est compté et intégré dans le processus de développement, nous avons lancé un certain nombre d'initiatives dont la publication en 2011 d'un Manuel sur la mesure du travail bénévole en collaboration avec le Centre John Hopkins pour les études sur la société civile afin de fournir aux pays les conseils dont ils ont besoin pour développer leurs statistiques sur ce groupe important de travailleurs. Plus récemment, en 2013, nous avons dirigé l'adoption de nouvelles normes statistiques internationales qui fournissent un cadre pour intégrer le travail bénévole dans les statistiques officielles du travail.


Cependant, ce n'est que le début de la traduction de ces réalisations en améliorations réelles de la disponibilité des données qui nécessite un effort soutenu de la part des partenaires aux niveaux mondial, régional et national. Notre partenariat avec le programme VNU renforcera encore les capacités des pays à faire en sorte que les travailleurs bénévoles et leurs contributions soient pleinement pris en compte et intégrés dans les plans et politiques de développement nationaux.


Alors que le monde célèbre la Journée internationale des Volontaires des Nations Unies (JIV) le mois prochain, nous nous associons à cette importante occasion en veillant à ce que les contributions que les volontaires apportent aux communautés et au développement dans le monde entier comptent. Le thème de cette année « Les Volontaires agissent en premier, Ici, Partout » est particulièrement proche de notre vision du travail comme partie intégrante de la dignité humaine et de la réalisation d'une paix et d'une sécurité durables.



Cet article a été traduit de l'anglais par la Volontaire en ligne de l'ONU Mina Kader.