Construire la paix et la cohésion sociale en Afrique

29 mai 2018
UNV partnering with UN Peacekeeping
Sur les 1 585 Volontaires des Nations Unies déployés dans différentes missions de maintien de la paix dans le monde, 1200 servent en Afrique. La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) mobilise 400 volontaires à elle seule et près de 800 autres travaillent pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) et la Mission de stabilisation de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO). Jusqu'au mois de Mars de cette année, les Volontaires des Nations Unies ont également servi au sein de la Mission des Nations Unies au Libéria.
Gideon Wanada, UN Volunteer Civil Affairs Officer in Kidal, Mali, at work with his colleagues.
Gideon Wanada, Volontaire des Nations Unies Officier des affaires civiles (au centre, avec une veste bleue) à Kidal, au Mali, au travail avec ses collègues de la MINUSMA. © (VNU, 2018)
©

Durant leurs missions sur le continent, les volontaires des Nations Unies démontrent à chaque fois un niveau exceptionnel de professionnalisme, de dévouement et de courage.


Plus de 400 Volontaires des Nations Unies appuient la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud pour promouvoir la paix et le développement. Ils jouent des rôles importants dans le succès de la mission, s’engageant avec dévouement dans leurs différentes fonctions, allant des chargés de communication aux techniciens de véhicules. Ils se surpassent quotidiennement dans l’accomplissement de leurs missions tout en bravant des conditions difficiles.


Les Volontaires des Nations Unies soutiennent la mission de l’ONU de maintien de la paix au Soudan du Sud


       


En Afrique de l'Ouest et du Centre, la MONUSCO et la MINUSMA comptent beaucoup sur l’apport des Volontaires des Nations Unies, qui participent à la sécurité au maintien de la paix dans le nord du Mali, par exemple. Ils fournissent des efforts supplémentaires pour venir en aide aux victimes de violences, tel que Ouedraogo Mohamadi, Volontaire des Nations Unies Analyste en Information. En janvier 2017, Ouedraogo Mohamadi a mobilisé ses collègues volontaires à Gao pour donner du sang en solidarité aux victimes d'une attaque meurtrière perpétrée contre le Mécanisme de Coordination Opérationnelle. « Le travail que nous faisons est souvent risqué et parfois très dangereux, mais c'est nécessaire », déclare-t-il.


Les Volontaires de l’ONU soutiennent les opérations de maintien de la paix en Afrique de l’Ouest et du Centre



En Afrique Centrale, la paix et la cohésion sociale sont au cœur des préoccupations. Catherine Moore travaille depuis 2017 au sein de la MONUSCO comme Volontaire des Nations Unies chargée de la planification et coordination A Dungu (Dans l’Est de la RDC), localité déchirée par des conflits armés. Selon elle, établir le dialogue entre les civils, les militaires et les forces de police onusiennes est une nécessité pour stabiliser la région.



Le volontaire onusien Mr Sawadogo Wendyam Aristide, assistant à l’officier chargé du désarmement, de la démobilisation réintégration et rapatriement à Bangassou, République Centrafricaine, classifie les armes déposées par la population et les ex combattants. (VNU, 2018)


En République Centrafricaine (RCA), région déchirée par des conflits intercommunautaires, les volontaires des Nations Unies sont en première ligne dans les activités de promotion de la paix.


Le volontaire de l’ONU Sawadogo Wendyam Aristide, assistant à l’officier chargé du désarmement, de la démobilisation et réintégration, s’engage quotidiennement dans des activités de stabilisation et de promotion du dialogue et de la paix. Il témoigne :


« J’ai tendance à perdre espoir quand je vois toutes ces armes à feu illégales aux mains de centaines de jeunes prêts à tuer sans raison. Mais lorsqu’ils acceptent de les déposer pour se consacrer aux activités économiques, j’ai plein espoir pour un futur meilleur ». - Sawadogo Wendyam Aristide, Volontaire des Nations Unies assistant à l’officier chargé du désarmement, de la démobilisation et réintégration


Au Libéria, les Volontaires des Nations Unies ont joué un rôle clé dans le succès de la MINUL, qui a achevé son mandat le 30 mars de cette année. Le programme VNU et ses partenaires saluent l’héritage des Volontaires des Nations Unies qui ont servi la population et la Mission des Nations Unies au Libéria de 2003 à 2018.