Coulées de boue en Sierra Leone : des volontaires s’organisent pour trouver des survivants

23 novembre 2017
Journée internationale des Volontaires 2017
Le personnel et les volontaires de la Croix-Rouge ont travaillé aux côtés des responsables des services d'urgence pour secourir des survivants et aider des communautés désespérées qui ont perdu leurs maisons et leurs proches dans les coulées de boue survenues à Freetown et aux alentours en août 2017.
Des volontaires de la Croix-Rouge en Sierra Leone (2017).
©

Des coulées de boue sans précédent – provoquées par trois jours de pluies diluviennes – se sont produites dans la banlieue côtière de Racecourse située à l'est de la capitale sierra-léonaise, ainsi que dans les localités de Regent et de Lumley où des milliers de campements de fortune abritent les communautés les plus pauvres de la capitale.


Des équipes d'intervention, dont des dizaines de volontaires de la Société de la Croix-Rouge de Sierra Leone (SLRCS), ont récupéré des personnes dans la boue et les débris, aidé à évacuer des habitants, transféré des corps dans les morgues et soigné des blessés.


Notre personnel et nos volontaires, dont la plupart viennent des zones touchées, se disent dépassés par l’ampleur de cette catastrophe ", a déclaré Constant Kargbo, secrétaire général de la SLRCS.


« Les besoins sont énormes. Les routes endommagées, les pannes de courant et les lignes de communication détériorées représentent d'énormes défis que doivent relever nos volontaires pour atteindre les communautés touchées et les assister ».


Cette article est publié dans le cadre de la campagne pour la Journée internationale des Volontaires 2017: Les volontaires : premiers à agir. Ici. Partout.



Cet article a été traduit de l’anglais par le Volontaire en ligne de l’ONU Alegout Amenophis Akhenaton Ohoussou.

Afrique subsaharienne
Objectif de développement durable: