Des Volontaires ONU effectuent des inspections de l’aide humanitaire entre la Turquie et la Syrie

20 novembre 2017
Journée internationale des Volontaires 2017
Cinq Volontaires des Nations Unies travaillent en étroite collaboration avec les douaniers locaux à Gaziantep, en Turquie, pour effectuer des inspections visuelles et physiques des chargements des Nations Unies en partance pour la Syrie.
Le Volontaire des Nations Unies Moustafa Boudria compare un chargement d’aide humanitaire avec une liste d’envois acheminés par les agences des Nations Unies vers la Syrie. (Hürriyet, Turquie, 2016)

Depuis le début des opérations transfrontalières, en juillet 2014, le matériel d’aide humanitaire envoyé par les organismes des Nations Unies parvient jusqu’aux installations de l’ONU situées en Turquie. Ce matériel quitte ensuite le transport international routier turc pour emprunter son équivalent syrien.

Les véhicules du transport international routier entrent alors en Syrie en tant que convoi humanitaire, sous la supervision des Nations Unies. L’aide est enfin distribuée par les partenaires locaux des Nations Unies en Syrie. L’ensemble de l’opération est coordonné par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (BCAH).

Il est essentiel de s’assurer que les camions qui se rendent en Syrie ne transportent rien d’autre que des fournitures humanitaires, et cette tâche incombe aux Volontaires des Nations Unies spécialistes adjoints responsables de la surveillance au sein du Mécanisme de surveillance de l’aide humanitaire (UNMM).

Ils comparent le matériel d’aide humanitaire chargé dans les camions avec les listes d’envoi, assurent la liaison avec les spécialistes de la logistique des agences des Nations Unies et les partenaires d’exécution et recherchent activement des informations concernant les mouvements transfrontaliers supervisés par les Nations Unies.