Sites Web régionaux du programme VNU

Le programme VNU travaille dans 150 pays et territoires, déployant des Volontaires des Nations Unies pour faire progresser le développement durable au niveau local. Explorez notre travail dans les différentes régions du monde.

voir
Afrique Occidentale et Centrale
voir
East and Southern Africa
Afrique Orientale et Australe
voir
Arab States
États Arabes
voir
Europe and the CIS
Europe et CEI
voir
Latin America
Amérique latine et Caraïbes
voir
Asia and the Pacific
Asie et Pacifique
Hanan Ahmed, Volontaire ONU internationale supervise les travaux de l’aérogare de l’aéroport de Goma (Nord Kivu), en République Démocratique du Congo (Faivre, programme VNU, 2016).
Hanan Ahmed, Volontaire ONU internationale supervise les travaux de l’aérogare de l’aéroport de Goma (Nord Kivu), en République Démocratique du Congo (Faivre, programme VNU, 2016).

Hanan, une volontaire ONU aux commandes

Goma, République Démocratique du Congo: Hanan Ahmed est Volontaire ONU internationale (Ethiopie) ingénieure en génie civile en affectation au sein de la mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). Basée à Goma dans l’est du pays, elle participe à toutes les phases des ouvrages de construction et d’infrastructures de la MONUSCO en réalisant des études avant-projet, le pilotage de la maitrise d’ouvrage, la conception des budgets et la rédaction des comptes rendus sur le progrès des travaux.

Son travail implique de nombreux déplacements à Goma mais également dans différentes provinces du Nord Kivu afin de réaliser des évaluations et suivre les projets en cours. « Je suis actuellement en charge de superviser les travaux de l’aérogare de l’aéroport de Goma qui permettra de faciliter les déplacements du personnel civil et militaire de la MONUSCO ainsi que des Volontaires ONU qui partent en mission à travers le pays », nous dit Hanan.

Elle travaille dans un univers professionnel plutôt masculin et est fière de dépasser chaque jour les stéréotypes et obstacles qu’elle peut rencontrer dans ce milieu. Hanan est avant tout Volontaire ONU pour apporter ses compétences et son énergie dans le but d’aider la population locale avec laquelle elle vit. « Je mets tout en œuvre pour avoir un impact positif sur les gens qui m’entourent. C’est ce qui me motive à aller travailler tous les matins », conclut-elle.