La traduction permet de prendre tout le monde en compte

29 septembre 2017
Localisation of the SDGs
L’Agenda 2030 pour le développement durable est un plan d’action pour les peuples, la planète et la prospérité. La portée dont les 17 Objectifs font partie est sans précédente et comprend une vision importante sur la transformation positive de la vie sur la planète. Elle s’engage à prendre tout le monde en compte. Afin d’y parvenir, cet énorme agenda pour le développement aura besoin que les gens, où qu’ils soient, comprennent et se responsabilisent vis-à-vis de ces Objectifs – La traduction de l’agenda est essentiel.
SDGs Mexico My World indigenous youth Gerrero
La volontaire en ligne de l’ONU Karol Alejandra Arámbula Carrillo (Mexique) promeut les Objectifs pour le développement durable (ODD) avec la jeunesse indigène de Olinalá, Guerrero, durant le Premier Forum National sur la Jeunesse Indigène, organisé dans cet état. (UN SDG Campaign, 2017)

Au mois de mai de cette année, l’assemblée générale des Nations Unies a officiellement déclaré que le 30 septembre serait la Journée internationale de la traduction. Ce vote est un message pour le monde entier quant à l’importance du rôle des traducteurs « d’unir les nations, de faciliter le dialogue, la compréhension et la coopération, de favoriser le développement et de renforcer la paix et la sécurité dans le monde. » Cette journée, qui a été célébrée officieusement depuis 1953, fait maintenant partie intégrante du calendrier des Journées internationales des Nations Unies. Elle permet la reconnaissance de l’utilité et de l’impact de la traduction à la communauté internationale et notre agenda de développement durable.

La traduction des Objectifs pour le développement durable en langues locales parait comme une étape évidente pour la localisation de l’agenda mondial, mais atteindre les langues de minorités ethniques est souvent sous-estimé et constitue un autre facteur d’exclusion à la participation au développement d’un pays.

Bien que la traduction d’articles dans les langues locales soit perçue comme trop coûteuse et prenne beaucoup de temps, un nombre important d’organisations pour le développement, y compris des agences de l’ONU, utilisent le service de volontariat en ligne des Volontaires de l’ONU comme une plateforme permettant d’afficher leurs besoin en traduction, donnant la possibilité de rendre la littérature sur la thématique du développement accessible aux personnes à travers le monde, avec une diversité linguistique grandissante.

Le volontariat en ligne est une ressource exceptionnelle qui a permis au PNUD d’engager des individus qualifiés des quatre coins du monde avec des compétences linguistiques et culturelles locales. » Paul Goodwin, Unité de conformité sociale et environnementale, Programme des Nations Unies pour le développement

Le service de volontariat en ligne VNU a déjà publié plus de 7500 opportunités de traduction par le biais de sa plateforme. La traduction est une des contributions les plus populaires des volontaires en ligne de l’ONU au travail des Nations Unies et de leurs partenaires, à la fois en faveur de la paix et du développement. Disponible aux organisations recensées, le service et sa base de volontaire permettent de mobiliser des traducteurs des six langues officielles de l’ONU, ainsi qu’un nombre important d’autres langues nationales et régionales. À ce jour, les partenaires au développement des volontaires de l’ONU ont recruté des traducteurs en ligne de l’ONU pour adapter leurs contenus dans plus de 118 langues.

La campagne d’action de l’ONU sur les ODD, une initiative spéciale du Secrétariat General pour la sensibilisation et la création d’un dialogue citoyen pour l’Agenda 2030, est un très bon exemple de partenariat des VNU avec d’autres agences des Nations Unies. Par le service de volontariat en ligne des Nations Unies, ils continuent à étendre le champ d’action du plaidoyer des ODD, avec l’enquête MY World 2030. La campagne d’action de l’ONU sur les ODD travaille en collaboration avec des organisations de toutes les tailles et contextes, de la société civile aux institutions gouvernementales et d’innombrable volontaires afin de rendre l’enquête accessible en ligne et hors ligne à travers le monde.

Avec le soutien du service de volontariat en ligne de l’ONU, nous avons réussi à trouver des traducteurs capables d’utiliser leurs compétences et leurs temps au profit des Objectifs et de l’Enquête. Il s’agissait pour eux d’un effort moindre, réalisé au confort de leurs domiciles, et a ainsi permis à des voix d’être entendus par des millions de personnes. » Christina Samson, Spécialiste des communications et du design, Campagne d’Action des Nations Unies sur les ODD.

Le projet actuel bâti son succès sur l’Enquête MY Monde 2015, où 200 volontaires en ligne de l’ONU de plus de 100 pays ont traduit des contenus en ligne et hors ligne. Ces volontaires en ligne ont permis d’atteindre les “communautés les plus vulnérables et isolées”, rapporte Karol Alejandra Arámbula Carrillo, originaire du Mexique. Volontaire en ligne de l’ONU depuis maintenant plus de six ans, Karol gère le MY World Mexico, une campagne nationale de promotion des Objectifs. Elle poursuit son engagement de prendre tout le monde en compte en traduisant l’enquête MY World dans 13 langues indigènes du Mexique.

Les Traducteurs Sans Frontières ont présenté en 2015 les résultats d’une étude sur la campagne d’information du virus Ebola au Kenya, afin de comparer les niveaux de compréhension des informations de sante présentées en anglais et en swahili. Sur les 100 personnes dans chaque groupe linguistique, ceux qui ont reçu l’information en anglais n’ont obtenu que 16% des réponses correctes alors que le deuxième groupe de langue swahili a obtenu un score de 92%. Les résultats de cette étude sont éloquents.

À travers les ODD, nous observons que la solidarité internationale et l’engagement national pour le développement prend une dimension jamais atteinte auparavant. La traduction et la communication sont au cœur de cet agenda de transformation mondial. Le service de volontariat en ligne de l’ONU est disponible à toutes les organisations qui œuvrent en faveur du développement et est prêt à relever le défi de prendre tout le monde en compte.