Le programme VNU au Pérou encourage le volontariat pour le développement durable

29 janvier 2016
L’Agenda 2030 propose de changer le “train-train habituel” pour des solutions créatives, innovatrices et intégrées afin d’atteindre les 17 Objectifs du développement durable (ODD), récemment approuvés par 193 des Etats membres des Nations Unies. L’Agenda souligne que, même si les gouvernements ont la responsabilité principale, l’engagement et l’action des différents groupes est nécessaire afin d’accomplir les ODD à travers des “partenariats plus actifs” et par des actions collectives.

Lima, Pérou: L’Agenda 2030 propose de changer le “train-train habituel” pour des solutions créatives, innovatrices et intégrées afin d’atteindre les 17 Objectifs du développement durable (ODD), récemment approuvés par 193 des Etats membres des Nations Unies. 

L’Agenda souligne que, même si les gouvernements ont la responsabilité principale, l’engagement et l’action des différents groupes est nécessaire afin d’accomplir les ODD à travers des “partenariats plus actifs” et par des actions collectives.

Afin d’en faire la promotion, le programme VNU au Pérou a organisé une série d’ateliers entre le 13 novembre et le 1er décembre 2015 dans 5 régions péruviennes. Ces ateliers ont été assurés par le Réseau National « Soy Voluntari@ » (Je suis Volontaire) qui implique environ 320 parties prenantes, gouvernementales, privées et du secteur international, et de la société civile. La fonction principale de ce Réseau est de catalyser et de multiplier la contribution du bénévolat.

Le Réseau a servi de plateforme afin de sensibiliser à  la connaissance de l’Agenda 2030 et des ODD, y compris à la valeur du volontariat, en atteignant les ODD au niveau local, régional et national.  

Ces ateliers, intitulés "Les Objectifs du développement durable et les contributions des volontaires" se sont déroulés dans les régions de l’Arequipa, Piura, Tumbes, Cuzco et La Libertad. Les ateliers ont fait prendre conscience de l’Agenda 2030 et des ODD à  232 représentants et formateurs venant de 141 entités de volontaires différentes. De plus, les ateliers ont démontré que les ODD sont intégrés et indivisibles et ont offert des perspectives  par rapport à l’utilité d’adopter des réponses intersectorielles au développement des défis.

Par ailleurs, chaque réseau régional de  “Soy Voluntari@” (Je Suis Volontaire) a rempli un exercice de localisation dans lequel les ODD ont eu la priorité, en réponse à des besoins régionaux clés, sans pour autant négliger leurs interconnections. A Arequipa, les ODD 13, 15, 11 ont été prioritaire, à Piura, les ODD 1, 3, 8, 16, à Tumbes, ODD 14, 15, 16, à Cuzco ODD 4, 6, 14, 3, 5 et à La Libertad ODD 16, 11, 5, 10.

Ces ateliers se sont conclus par la mise en place d’une commission nommée "les réplications dynamiques des ODD », composée des entités les plus intéressées et investies, qui ont relevé le défi de reproduire l’Agenda 2030 et les dynamiques des ODD à un grand nombre de volontaires. Par cet effet domino, nous espérons atteindre au moins 1000 personnes dans les régions."

En plus de solutions innovantes et intégrées, l’Agenda 2030 contribue à la mobilisation de toutes sortes de ressources : publiques et privées, nationales et internationales. Afin d’achever son slogan « ne laisser personne derrière », l’Agenda préconise la capacité durable des programmes de développement, l’avancement de la technologie et l’amélioration des capacités statistiques à produire une « révolution des données ».

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban-Ki-moon, envisage le volontariat en tant que partenaire pertinent pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Il y a certaines mentions de volontaires qui accentuent la valeur du volontariat dans le développement :

  • Le volontariat est un puissant moyen pour la mise en place de l’Agenda 2030
  • Le volontariat étend/mobilise les sociétés et engage les personnes, étant pour la plupart les minorités et les populations vulnérables, au niveau national ;
  • Le volontariat peut localiser l’Agenda 2300 et créer de nouveaux espaces d’interaction entre le gouvernement et la société civile.

Regardez la vidéo des ateliers Péruviens avec les sous-titres en anglais : https://www.youtube.com/watch?v=TGnuRiR3UXw


Cet article a été traduit de l'anglais par la Volontaire en ligne ONU Mélissa Hoarau.

Amérique latine et Caraïbes
Objectif de développement durable: