Les Objectifs de développement durable progressent lorsque progresse la condition des filles

20 décembre 2016
UN Volunteer midwives in South Sudan
Cinq Volontaires de l'ONU internationaux assignées comme sages femmes au Sud Soudan avec UNFPA, momentanément en évacuation au Kenya, ont célébré le Journée internationale de la femme en rendant visite une école dans un bidonville de Nairobi.
Les Volontaires des Nations Unies distribuent des serviettes hygiéniques aux jeunes écolières (programme VNU, 2016)

Nairobi, Kenya: Les Volontaires de l'ONU Roselyn Owour, Epher Welavunuka, Petronila Khagai, Anne Munene et Jennifer Kibicho ont tenu une séance de sensibilisation avec les écolières pour parler de l'égalité entre les sexes et de l'importance d'aller à l'école et aux cours.

L'école - World Hope Academy (Académie mondiale de l'espoir) située dans le bidonville de Kawangware à Nairobi - accueille 400 enfants, dont la plupart sont issues de familles pauvres, vivant dans les bidonvilles.

Dans de nombreux pays, lorsque les filles atteingent l'âge de leur menstruations, restent à la maison, ratant les cours. Si les filles n'ont pas de serviettes hygiéniques, se concentrer sur leur travail de classe devient très difficile.

Distribuer des serviettes hygiéniques peut donc faire toute la différence car beaucoup de filles et leurs parents ne peuvent pas se permettrent financièrement de les acheter.

Au cours de l'activité à l'école, Roselyn Owour a lu la déclaration du Directeur exécutif de l'UNFPA, M. Babatude Osotimehin. Anne Munene et Jennifer Kibicho ont présenté les questions relatives à l'hygiène personnelleet aux menstruations, comme un moyen de garder les filles à l'école, tout en les informant sussi sur le volontariat.

A en croire le nombre de questions posées, l'intérêt des filles à ces sujets ne faisaient aucun doute. De nombreuses questions sur la santé reproductive sexuelle ont été soulevées et les Volontaires leur ont assuré de travailler en liaison avec la direction de l'école et les bureaux du programme de l'UNFPA et du programme des Volontaires des Nations Unies pour organiser des sessions formelles sur ce sujet.

Les filles et la direction de l'école ont apprécié le don de serviettes hygiéniques et les volontaires s'engangent à trouver un moyens pour rendre ce geste durable.