Mobilisation Massive pour « Impact Jeunes pour les ODD » en Côte d’Ivoire

19 avril 2018
Yamoussoukro, Côte d'Ivoire
Depuis la fin de la crise en avril 2011, le gouvernement ivoirien a placé la lutte contre le chômage au cœur de ses préoccupations. La création d'emplois en particulier pour les jeunes est à l'avant-garde de l'action pour le pays. En vue de contribuer à l’autonomisation des jeunes et à la cohésion sociale au Nord et à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) appuie la mise en œuvre d’un projet intitulé ‘’Impact Jeunes pour les Objectifs du Développement Durable -ODD’’.
Entrepreneurship training session for young students at the American Corner Center in Bouaké, Côte d'Ivoire.
Session de formation en entrepreneuriat aux jeunes étudiants au centre American Corner à Bouaké, Côte d'Ivoire.
©

Développé à la suite de l’Atelier du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (ROWCA) de VNU à Dakar (Sénégal) en Septembre 2016 sur le thème ‘’Developer le potentiel des jeunes pour réaliser les ODD à travers le volontariat, Impact Jeunes pour les ODD en Côte d’Ivoire est un projet de 118 500 USD financé partiellement par Microsoft et mis en œuvre en collaboration avec AIESEC, UNESCO et le programme VNU. Le projet vise à l’accès à l’éducation des Technologies d’Information et de Communication (TICs), en s’assurant de la participation massive des jeunes de 18 à 39 ans en Côte d’Ivoire en combinant formations pratiques sur l’entrepreneuriat avec les TICs.  Les 47 jeunes volontaires qualifiés ont d’abord reçu une formation de formateurs experts de la Commission nationale Ivoirienne pour l'UNESCO, et ils ont été déployés dans les six villes ciblées (Abidjan, Bouaké, Boundiali, Kolia, Daola et Khorogo) pour développer les compétences des jeunes.

La contribution de programme VNU a été de piloter le projet dans les villes.  Une volontaire nationale des Nations Unies auprès d’AIESEC Côte d’Ivoire a pris en charge de planifier le projet, de mobiliser les participants, d’assurer le financement, de trouver la logistique nécessaire et de gérer la partie administrative avec les structures dans les différentes villes.  

 Le plus grand défi pour moi était la mobilisation des jeunes. J’avais pris des rendez-vous avec des Chefs des établissements comme lycées et collègues, dirigeants et président des jeunes de chaque ville pour parler de ce projet. J’ai également créé des évènements sur les réseaux sociaux pour appeler la participation massive. --Celica Koffi, Volontaire Nationale de l'ONU, Responsable « Projet Impact Jeunes pour les ODD »

Les bénéficiaires ont été formés pendant 90 jours en enrishissant leurs compétences en ITCs, coding  et entrepreneurship. Depuis le lancement du projet en Novembre 2017, 1850 jeunes ont reçu des formations dans les quatre villes dont 225 jeunes à Abidjan, 476 jeunes à Kolia, 446 jeunes à Boundiali et 703 jeunes à Bouaké. Les villes de Daola et de Khorogo vont également commencer leurs formations dans les prochaines semaines et mobiliserons plus de 2000 bénéficiaires. L’objectif de ce projet est à atteindre 14000 jeunes femmes et hommes ivoirines pour obtenir les certificats de formation en TICs jusqu’au mai 2018.    

En présence des représentants des villes, des enseignents, des chefs réligieux et des bénéficiaires, les cérémonies de cloture de formation sont tenues dans trois villes.  Les jeunes formés se sont exprimés leur joie et leur fierté d’avoir terminé le défi de formations.

Je suis professeur à Boundiali et j’ai participé au projet.  J’en sort très satisfait, ravi et réconforté d’avoir appris beaucoup de choses en si peu de temps. Je souhaiterais que ce que j’ai appris me soit renouveler afin de pourvoir m’en servir pour aider ma communauté. --Monsieur Kouakou Raymond, bénéficiaire à Boundiali

Les partenaires extérieurs sont également satisfaits de l’initiative pris par le programme de VNU dans le cadre du développement et de la formation des jeunes.

Nous sommes pleinement rassurée de la bonne diligence et exécution de Programme VNU qui nous soutient logistiquement et techniquement en permanence. Nous félicitons cette initiative et encourageons à la continuité. --Maguidi Adama, Président de AIESEC en Côte d’Ivoire.

La population ivoirienne connait une croissance constante, avec une forte proportion de jeunes. Le projet Impact Jeunes pour les ODD s’adresse directement à cette jeune génération afin de renforcer leur capacité, et leur permettre d’avoir les outils nécessaires et d’être conscient des avantages du volontariat et de la technologie pour intégrer le monde professionnel.