21 septembre 2016
Basé depuis juillet 2015 à Goma dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), mon rôle est de promouvoir les contributions pour la paix et la cohésion sociale des 500 Volontaires ONU en affectation au sein de la mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo (MONUSCO) et des différentes agences de l’ONU.
Une des activités co-organisées par Fabien Faivre, Volontaire ONU international (France) a été la mise sur pied de classes d'anglais pour les communautés locales (programme VNU, 2016)

Basé depuis juillet 2015 à Goma dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), mon rôle est de promouvoir les contributions pour la paix et la cohésion sociale des 500 Volontaires ONU en affectation au sein de la mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo (MONUSCO) et des différentes agences de l’ONU. Pour cela, j’ai la chance de pouvoir voyager à travers ce pays continent dans divers modes de transport (voiture, avion, hélicoptère, bateau) pour rencontrer les Volontaires ONU qui ont souvent leur poste d’affectation dans des régions éloignées et isolées.

J’encourage également les Volontaires ONU à s’engager dans des activités de volontariat au service de la paix et du développement à travers le pays. Ces différentes actions mises en place en partenariat avec des associations et ONG locales sont variées et vont de l’organisation d’un atelier de promotion du volontariat dans les zones de conflit à la planification d’une campagne de sensibilisation et de nettoyage au sein d’un camp de réfugiés. Ensemble, on initie des activités diverses sont organisées avec les communautés locales, jeunes et moins jeunes, des tournois de football, cours de langues, cours de capoeira avec les ex-enfants soldats, etc.

Nous venons par exemple de terminer de dispenser des ateliers de cours d’anglais à des enfants dans différentes écoles de Goma afin de promouvoir une mixité sociale dans cette région qui subit des vagues de conflit récurrentes. De plus, je participe au renforcement et au développement des capacités des associations de la société civile tout en promouvant le volontariat. En participant à ces ateliers, les membres de ces associations prennent conscience du rôle qu’ils peuvent avoir en tant que volontaire dans le processus de paix, de la sécurité et du développement, mais aussi dans la concrétisation et la réalisation des objectifs de développement durable en RDC.

Si j’ai l’occasion de créer un changement et d’inspirer d’autres à se porter volontaires et croire qu’ils sont en mesure d’apporter leurs contributions à la paix et au développement, mon but sera alors atteint.

-------------------------------------------------------------------

Fabien Faivre est un Volontaire des Nations Unies internationale (France) Chargé de l’information publique pour le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) en République démocratique du Congo.