Soutien des Volontaires de l’ONU au processus électoral au Burkina Faso

15 septembre 2017
Processus électoral au Burkina Faso
En réponse aux manifestations qui ont suivi les élections au Burkina Faso en octobre 2014, un projet d’appui aux élections (PAE) a été mis en place fin 2015 par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), en collaboration avec les Volontaires des Nations Unies. Dans le but d’organiser des élections équitable, transparente et dans la paix, 14 volontaires internationaux ainsi que 48 volontaires nationaux ont ainsi été déployé dans l’ensemble du pays et ont assisté le CENI - Commission électorale nationale indépendante.
La volontaire de l'ONU Somda Flore (au centre) sensibilise la population locale à l’importance des élections locales de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso. (UNV, 2016)

A Korsimoro, ville située en périphérie de Ouagadougou dans le centre du Burkina Faso, les Volontaires des Nations Unies encouragent la population à participer aux élections. Par des ateliers d’éducation civique, ils soutiennent notamment la présence des femmes au bon déroulement du processus électoral.

« Les femmes représentent la majorité de l’électorat du pays et sont de ce fait détentrices d’un grand pouvoir décisionnel en faveur du développement du pays », ajoute Somda Flore, autre Volontaire ONU nationale.

Ailleurs, dans le Sud-ouest du pays, la campagne de ‘sensibilisation et d’information des femmes de Bobo-Dioulasso pour des élections sans corruption’ permet à hommes et femmes de confronter leurs opinions. Une assemblée locale écoute attentivement les discussions, tout en célébrant l’évènement au rythme des djembés. Le but de cet exercice ayant pour but de favoriser les débats liés aux questions citoyennes en amont des élections.

Vidéo Campagne de sensibilisation ‘Ma voix compte’

De plus, des matchs de football organisés par les Volontaires des Nations Unies ont permis de sensibiliser la jeunesse au processus électoral. Avec comme slogan ‘Je suis jeune, pour des élections municipales apaisées, je m’engage’, un des objectifs de ces rencontres sportives était ‘d’encourager les jeunes à accepter l’issue des élections, avec pour image l’issue d’un match de football’, d’après Saidou Ouédraogo, Commissaire CENI/Haut Bassin.

Egalement selon Mr Ouédraogo, les Volontaires des Nations Unies apportent une aide substantielle au Burkina Faso en formant les intervenants impliqués dans le processus électoral dans des régions parfois reculées, en partenariat notamment avec le Réseau ouest africain des enseignants pour l’intégration et la paix.

On dénombre aujourd'hui 40 Volontaires au Burkina Faso qui soutiennent la paix et le développement dans le pays. Plus des deux tiers sont de nationalité burkinabé et environ un tiers d’entre eux sont des femmes.

Objectif de développement durable: