"Un plaisir de servir comme volontaire pour mon pays"

28 janvier 2015
Le premier Volontaire des Nations Unies est arrivé au Togo en septembre 1985 et depuis cette date, le pays a accueilli de plus de 170 Volontaires des Nations Unies. Des togolais, environs 250 personnes, ont été affectés dans d’autres pays en tant que Volontaires des Nations Unies internationaux.
La Volontaire ONU Nathalie témoigne de son expérience en tant que volontaire lors de la cérémonie commémorative de la JIV 2014 (programme VNU, 2014)

Lomé, Togo: Le premier Volontaire des Nations Unies est arrivé au Togo en septembre 1985 et depuis cette date, le pays a accueilli  de plus de 170 Volontaires des Nations Unies. Des togolais, environs 250 personnes, ont été affectés dans d’autres pays en tant que Volontaires des Nations Unies internationaux.

Actuellement, nous sommes 20 Volontaires des Nations Unies en poste au Togo dont 17 nationaux et 3 internationaux affectés au niveau de différents projets et agences (HCR, HCDH, PNUD, UNFPA, UNREC, PROVONAT). Nous intervenons dans plusieurs domaines relatifs au désarmement, la promotion de la paix, la promotion du volontariat national, l’accès aux services sociaux, la résilience des communautés face aux défis environnementaux et réduction de la pauvreté…

Sociologue de formation, je suis Mawunya Afi DEVIA, specialiste en suivi et évaluation de projets et programmes de développement, Volontaire des Nations Unies national depuis le 2 mai 2012 sur le programme de volontariat national (PROVONAT) en qualité de chargée du suivi-accompagnement et de la mobilisation au Centre Régional du Volontariat Maritime (CRV-Maritime).

C’est pour moi un plaisir de servir comme volontaire pour mon pays. Mais le plaisir est encore plus grand quand je me vois utile dans la mobilisation des jeunes diplômés sans emploi à contribuer au développement de leur pays à travers le volontariat. Mais  j’ai eu un très grand défi à relever au cours de ma mission, celui d’encadrer les volontaires nationaux et les structures d’accueil pour la réussite des missions respectives. 

Ma mission consiste à (i) promouvoir le volontariat dans la région maritime et Lomé Commune ; (ii) mobiliser les structures potentielles à accueillir les volontaires nationaux ; (iii) mobiliser les candidats au volontariat national ;  et (iv) suivre et accompagner les volontaires nationaux et les structures d’accueil pour la réussite de la mission des volontaires.

Certes, le début n’a pas été du tout facile pour plusieurs raisons : (i) la nouveauté du programme PROVONAT ; (ii) les centres régionaux (CRV) nouvellement implantés ; (iii)  la non maitrise du programme par les structures d’accueil et les volontaires nationaux ; et (iv)  la mauvaise interprétation du programme par la population.

Mais le courage et l’abnégation ont payé et quand je vois les résultats, j’en suis plus que ravie.

Je n’ai pas que donné en tant que volontaire. Dans ma mission volontaire en plus de l’acquisition d’autres expériences, j’ai appris  l’humilité, la patience  et la maîtrise de soi ; qualités très importantes pour gérer les humains.

Mes sincères remerciements au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) qui a cru en ma capacité à l’accompagner dans sa mission de développement et m’a confié cette tâche que j’accomplis avec plaisir.

Je voudrais pour finir, saluer vivement l’engagement du Gouvernement Togolais et particulièrement le dynamisme et la détermination  du Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes qui a permis  au Togo d’être une référence dans le domaine du volontariat des jeunes, non seulement pour l’Afrique mais aussi pour le monde entier.

 

Bio Nathalie Mawunya Afi DEVIA est sociologue et spécialiste en suivi-évaluation. Volontaire ONU nationale en charge du suivi-accompagnement des Volontaires nationaux et des structures d’accueil dans le cadre du projet de Promotion du Volontariat National au Togo (PROVONAT).

 

Afrique subsaharienne