Volontaires de père en fils aux Philippines

19 octobre 2017
Journée internationale des Volontaires 2017
Oscar s’est engagé comme volontaire suite au passage du typhon Haiyan, qui a dévasté les Philippines en 2013, détruisant plus de 1,1 million d’hébergements et causant plus de 6.000 décès. En 2016, Oscar a rejoint l’ONG All Hands Volunteers afin de poursuivre son engagement auprès des personnes les plus vulnérables de sa communauté.
Oscar, un charpentier volontaire des Philippines (2016).
Oscar, un charpentier volontaire des Philippines (2016).

©

De l’autre côté du pont San Juanico à Leyte vit un homme nommé Oscar, un résident local de Samar, la première île des Philippines à avoir été touchée par le typhon Haiyan en novembre 2013. Malgré les répercussions et le désarroi ambiant, Oscar a gardé son optimisme et a décidé de s’engager apres de sa communauté.


Après avoir travaillé pour l’ONG All Hands Volunteers sur plusieurs projets, il a rejoint le programme Streetlight en tant que charpentier à Hernani, une ville sur la côte sud-est de l’île de Samar. Lancé en partenariat avec l’ONG norvégienne Streetlight, le Programme de Réduction des Risques de Catastrophes assiste les personnes vulnérables dans leur relogement dans des zones plus sûres. En tant que charpentier, Oscar s’est rendu utile dans la construction d’une clinique, d’un dortoir, d’un bureau et d’un centre d’étude locaux.


Oscar, his son and his son-in-law


Tous les matins, Oscar se rend au travail à vélo, et tout sourire, il se plie en quatre pour s’assurer que l’équipe dispose de tout ce dont elle a besoin. Lui et son beau-fils rabotent de grands morceaux de bois nécessaire à la reconstruction, et il lui arrive aussi souvent d’apporter des goyaves et des papayes de son jardin aux volontaires sur place.


« Le fils d’Oscar, Gerald, a décidé de suivre les traces de son père. Après avoir terminé une école de cuisine, il a rejoint All Hands Volunteers, mais cette fois au Népal, où de l’aide est encore nécessaire. »


Comme le dit Oscar, « C’est la vie dont j’ai toujours rêvé pour mon fils. »


Cet article a été publié le 27 avril 2016 et republié dans le cadre de la campagne pour la Journée internationale des Volontaires 2017: Les volontaires : premiers à agir. Ici. Partout.



Article traduit de l’anglais par le Volontaire en ligne ONU Jérémy Belgarde.