Le programme VNU et le secteur privé

S’appuyant sur ses alliances avec les sociétés multinationales et les réseaux d’affaires, le programme VNU fait appel depuis des décennies au volontariat des entreprises pour répondre aux besoins en talents des Nations Unies. De plus en plus de partenaires du secteur privé unissent leurs forces à celles du programme VNU en pratiquant le volontariat d’entreprise, sur le terrain et en ligne, et en offrant un soutien financier aux initiatives et aux projets du programme VNU.
Mohammad lham Akbar Junior, National UN Youth Volunteer, discussing with his colleague in the United Nations Children’s Fund (UNICEF) Indonesia Country Office. (UNICEF, 2017)

C’est le moment, aujourd’hui plus que jamais, de mobiliser le milieu des affaires dans le monde entier. Le constat est clair. La mise en œuvre des objectifs de développement durable améliorera l’environnement dans lequel les entreprises font des affaires et se bâtissent des marchés. Des billions de dollars de fonds publics et privés seront acheminés vers la réalisation des objectifs de développement durable et cela créera, pour les entreprises responsables, d’énormes possibilités de mise en œuvre de solutions.

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, s’adressant au Forum du secteur privé des Nations Unies, septembre 2015

Le secteur privé et les objectifs de développement durable

Nous ne pourrons pas atteindre les objectifs de développement durable sans l’adoption de meilleures façons de travailler et l’intensification de la coopération. Des partenariats réunissant de multiples parties prenantes seront nécessaires, et certains des plus importants partenariats seront ceux conclus avec le secteur privé. Le secteur privé possède un riche bagage de connaissances, d’expertise et de capacités de mise en œuvre, dont il faudra tirer parti pour concevoir les solutions.

S’appuyant sur ses alliances avec les sociétés multinationales et les réseaux d’affaires, le programme VNU fait appel depuis des décennies au volontariat des entreprises pour répondre aux besoins en talents des Nations Unies. De plus en plus de partenaires du secteur privé unissent leurs forces à celles du programme VNU en pratiquant le volontariat d’entreprise, sur le terrain et en ligne, et en offrant un soutien financier aux initiatives et aux projets du programme VNU.

La collaboration entre le programme VNU et le secteur privé

La modalité des Volontaires des Nations Unies Entreprises et Développement sur le terrain

Par l’intermédiaire du programme VNU, des entreprises affectent des membres de leur personnel à des missions à court terme de volontariat sur le terrain depuis 1995. Les professionnels expérimentés qui ont servi à ce titre ont donné des conseils de gestion et des conseils techniques à des entreprises et industries des pays en développement et des économies émergentes, et ils ont œuvré dans des domaines aussi variés que la transformation des aliments, l’environnement, le marketing et les technologies de l’information.

Les Volontaires des Nations Unies Entreprises et Développement ont apporté leur concours aux quatre coins du monde. Au Liban, des volontaires issus du secteur privé ont aidé des coopératives agroalimentaires de femmes à avoir accès à de plus importants marchés de consommation. Une biologiste et un ingénieur spécialisé en production alimentaire ont passé des semaines avec un groupe de femmes au Maroc afin d’analyser comment elles pourraient améliorer leur production d’une boisson semblable au café tirée de pépins de dattes.

Le soutien des entreprises aux initiatives et aux projets du programme VNU

Les compagnies financent directement des projets axés sur le volontariat au moyen de contributions financières, en parrainant des volontaires spécialistes ou de jeunes talents faisant partie du vivier de talents du programme VNU. Ce soutien accroît encore davantage l’impact des initiatives de l’ONU et renforce le volontariat comme façon de mettre à contribution des talents du secteur privé pour l’élaboration de solutions de développement.

Le service Volontariat des Nations Unies en ligne

Le service Volontariat des Nations Unies en ligne a noué des collaborations particulièrement fructueuses avec ses partenaires du secteur privé. Reconnaissant le pouvoir transformateur du volontariat en ligne, de nombreuses sociétés mondiales invitent leurs employés qualifiés et motivés à donner de leur temps et à mettre contribution leurs compétences en faisant du volontariat en ligne, et elles leur procurent les espaces nécessaires pour le faire. Les entreprises font également la promotion du Volontariat des Nations Unies en ligne auprès de leurs réseaux d’organisations non gouvernementales et d’organisations d’aide. Tous les partenaires s’accordent à le dire : le volontariat en ligne est à la fois rapide, facile et, surtout, efficace.

Pour en savoir plus sur le service Volontariat des Nations Unies en ligne, contacter info@onlinevolunteering.org.

Notre « espace d'innovation space »

Afin d’accroître le potentiel du volontariat en ligne et sur le terrain et de le combiner avec les habiletés en résolution de problèmes des partenaires du secteur privé et avec les besoins de la communauté du développement, dans le but de faire progresser la réalisation des objectifs de développement durable, le programme VNU a lancé un projet pilote d’« espace d’innovation ». Dans le cadre de ce projet, travaillant en collaboration avec les partenaires du secteur privé, le Programme des Nations Unies pour le développement, le Fonds des Nations Unies pour la population et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le programme VNU s’attaque à des problèmes urgents de la vie réelle.

Cet espace d’innovation institue une plate-forme permettant de définir et d’analyser conjointement des problèmes et d’élaborer des solutions en commun, par le recours à une formule de « défi impact » qui mise sur les compétences et l’expertise d’un éventail varié de partenaires du secteur privé, des Nations Unies, de la société civile et des États membres. Le projet pilote fera l’objet d’un suivi et d’une évaluation et, si les conclusions sont favorables, cette gamme de services offrira un outil de premier plan grâce auquel le système des Nations Unies pourra mettre à profit le volontariat en entreprise comme ressource importante pour la réalisation des objectifs de développement durable..

Volontariat et secteur privé : regard sur l’avenir

À une époque où le monde entier commence à saisir l’urgence qu’il y a à accélérer les progrès du développement, le programme VNU cherche des moyens plus créatifs de faire avancer le processus, de le rendre plus inclusif et d’engendrer des résultats durables. L’Assemblée générale des Nations Unies, dans plusieurs de ses résolutions (70/129, 66/67 et 67/138), a montré qu’elle envisage le volontariat comme jouant un rôle de première importance dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, et qu’elle accueillerait favorablement une hausse de la participation du secteur privé à cet égard. Les États membres sont encouragés à mobiliser le secteur privé pour favoriser l’expansion du volontariat des entreprises et des activités volontaires des employés.

Parmi les multiples façons dont le programme VNU travaille à stimuler l’engagement du secteur privé, on compte la participation à certains des plus importants efforts déployés dans ce domaine à l’échelle internationale. Le programme VNU est une partie prenante fondatrice d'IMPACT 2030, une collaboration mondiale dirigée par le secteur privé qui mobilise des volontaires en entreprise pour faire progresser la réalisation des objectifs de développement durable. Le programme VNU collabore également avec le Pacte mondial des Nations Unies, la plus importante initiative mondiale du secteur privé en matière de durabilité. Le Pacte exhorte les entreprises à aligner leurs stratégies et leurs activités sur les principes universels des droits de l’homme, les normes du travail, le souci de l’environnement et la lutte contre la corruption, et à prendre des mesures pour faire progresser les objectifs sociétaux.

> Last update: 24 July 2018