Faire progresser les connaissances et l’innovation au service du volontariat

Le programme VNU recueille des informations sur les connaissances acquises et sur les innovations apportées, et il les traduit en données probantes qui permettent d’élaborer des solutions de politique fondées sur des exemples réussis où le volontariat a su changer les choses.
Rapport sur la situation du volontariat dans le monde 2015 (Programme VNU, 2015)

Le programme VNU vise à étendre et à approfondir ses relations avec le milieu universitaire, les instituts de recherche et la société civile, les organismes civiques, ainsi que les spécialistes et les chercheurs dans le domaine du volontariat pour donner l’impulsion à une conversation mondiale sur le rôle du volontariat dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable.


En vue de renforcer sa collaboration avec l’ensemble de ces acteurs, le programme VNU met l’accent dans ses travaux sur les connaissances et l’innovation, d’une part — pour bâtir l’infrastructure financière, organisationnelle et en matière de ressources humaines qui permettra de déployer rapidement des volontaires à l’appui de la paix et du développement dans toutes les régions du monde — et le plaidoyer en faveur du volontariat, d’autre part — pour persuader les décideurs d’adopter des politiques et de prendre des mesures qui favoriseront la participation des citoyens au développement local et international par la voie du volontariat.


Connaissances et innovation


Les progrès accomplis dans l’expertise basée sur les connaissances et dans les technologies innovantes accroissent encore plus l’avantage comparatif du programme VNU dans la sphère du développement, du fait que le programme VNU est la seule entité des Nations Unies qui dispose d’un réseau vaste et bien enraciné de volontaires spécialistes disponibles sur demande.


Le programme VNU recueille des informations sur les connaissances acquises et sur les innovations apportées, et il les traduit en données probantes qui permettent d’élaborer des solutions de politique fondées sur des exemples réussis où le volontariat a su changer les choses.


Dans le cadre de son mandat, le programme VNU établit des Rapports sur la situation du volontariat dans le monde, qui favorisent une meilleure compréhension du volontariat, démontrent le caractère universel, l’étendue et la portée du volontariat, et fait état des nouvelles tendances qui se manifestent au XXIe siècle. Les rapports traitent des importantes contributions du volontariat dans domaines aussi variés que les moyens d’existence durable, l’intégration sociale, la cohésion sociale et la réduction des risques de catastrophes. En proposant des façons de faire progresser le volontariat, ces publications proposent aussi une vision différente d’une meilleure société.


Le premier Rapport sur la situation du volontariat dans le monde publié par le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU)a été lancé à l’Assemblée générale des Nations Unies le 5 décembre 2011 ainsi que dans environ 80 pays.


En 2015, le programme VNU a publié son deuxième Rapport sur la situation du volontariat dans le monde, ayant pour thème la transformation de la gouvernance ; il s’agit de la première étude mondiale sur le rôle du volontariat dans l’amélioration de la façon dont les citoyens sont gouvernés et s’impliquent. Ce deuxième rapport fournit des données factuelles en provenance du monde entier sur les interventions menées par des volontaires formels et informels auprès des acteurs de la gouvernance en faveur d’un renforcement de la participation, de la responsabilité et de la réactivité aux efforts de paix et de développement. Par ce rapport, le programme VNU visait à susciter un débat mondial sur le rôle du volontariat dans la gouvernance, en tant que facteur décisif de la réussite de la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Le rapport a contribué à positionner le programme VNU comme chef de file du volontariat au service de la paix et du développement et il a fourni au programme VNU et à ses unités de terrain un outil pour les actions de plaidoyer et la formation de partenariats.


Plaidoyer


Les actions de plaidoyer produisent les meilleurs résultats lorsqu’elles sont menées collectivement, à long terme et en partenariat. Le programme VNU formera donc des partenariats avec les parties prenantes, dans le contexte du Plan d’action pour la décennie à venir et au-delà (2016-2030), pour promouvoir l’adoption d’une démarche collective plus systématique afin d’influencer le changement.


Cela permettra de porter les points de vue, les connaissances et l’expertise des États membres, des entités de l’ONU, des organisations qui emploient des volontaires, de la société civile, des volontaires eux-mêmes et d’autres praticiens du développement à l’attention des décideurs, aux niveaux national et international, et de leur suggérer des solutions conduisant à des résultats durables.


La stratégie du programme VNU en matière de plaidoyer (en anglais) vise à améliorer la surveillance des entreprises, le soutien et le renforcement des capacités en lien avec ces efforts aux niveaux national et mondial, ainsi qu’à accroître la visibilité des résultats obtenus.


Partenaires et partenariats


Les partenariats du programme VNU dans le domaine du plaidoyer resserrent les relations entre celui-ci et les partenaires avec lesquels il partage une vision commune, en donnant lieu à différentes formes d’intervention concertée aux niveaux local, national, régional et mondial. Ces formes sont définies dans la stratégie du programme VNU relative aux partenariats (en anglais), et comprennent les suivantes :


  • établir des liens entre les connaissances en matière de volontariat et l’action volontaire en vue d’intégrer le volontariat dans les activités de paix et de développement ;
  • forger des alliances et créer des forums en vue d’accroître la sensibilisation au volontariat et le nombre d’actions en faveur de la paix et du développement.

Organisations de la société civile


Le programme VNU travaille avec un grand nombre d’organisations de la société civile (OSC) pour plaider en faveur du volontariat, encourager ces organisations à intégrer le volontariat dans les programmes de développement et mobiliser des volontaires.


Le programme VNU, dans le cadre de ses partenariats avec les OSC, accroît la sensibilisation au volontariat à l’appui de la paix et du développement au moyen d’actions de plaidoyer, d’une étroite collaboration et de partenariats et d’activités de réseautage suivis. Il délimite des possibilités stratégiques de promotion du volontariat pour la paix et le développement et du programme VNU auprès des OSC et dans leurs réseaux, ainsi que par l’intermédiaire des documents de stratégie et de politique des Nations Unies, des publications mondiales, de la recherche, etc.


Le programme VNU évalue ses partenariats avec les OSC selon la rétroaction qu’il reçoit dans le contexte d’un dialogue régulier avec ses partenaires, et il peut conclure des ententes officielles de partenariat avec certains importants partenaires de la société civile afin d’atteindre des buts stratégiques.


Le programme VNU détermine les occasions possibles de participer à des forums clés de la société civile (conférences, comités exécutifs, groupes de travail), d’accompagner les missions du Coordonnateur exécutif et d’autres cadres supérieurs du programme, et d’assurer un suivi. Les membres du personnel représentent le programme VNU dans le cadre de missions, de conférences, d’ateliers, de groupes de travail et d’autres importants événements de la société civile et, à ce titre, ils présentent des exposés, ils mènent des activités de plaidoyer et ils promeuvent le programme VNU dans le but d’accroître les possibilités de mobilisation de ressources, de partenariats et d’alliances.

> Last update: 16 June 2018