ODD 2: Faim « zéro », ODD 13: Mesures relatives à la lutte contre les Changements climatiques
Beaucoup de familles dans un petit village proche de Funhalouro au sud-est du Mozambique reçoivent une aide alimentaire qui leur permet de survivre. « Nous sommes passés par de nombreuses périodes de sécheresse, mais je ne me souviens d’aucune qui soit comparable à celle-ci. Je n’ai pas vu une seule goutte de pluie depuis des mois, » affirme Joaquina, qui ne connaît pas son âge, mais estime qu’elle doit avoir près de cinquante ans.
25 October 2017
Afrique de l'Est et australe
Success stories
Je travaillais pour le Bureau de l’Irrigation du Ministère de l’Agriculture et des Forêts au Japon (actuellement le Ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche) lorsque l’on m’a invité à prendre la parole pour un colloque organisé par le Consulat des Etats-Unis de Fukuoka. Lors de cet évènement, le responsable principal m’a donné un livre intitulé La bonne Guerre : le combat planétaire de l’ONU contre la pauvreté, la maladie et l’ignorance. Cette rencontre fortuite, au cours de l’été 1969, a changé ma vie.
23 October 2017
Success stories
La communication représente un élément vital de l’assistance humanitaire.
28 June 2017
Success stories
Depuis avril 2016, le Volontaire des Nations Unies international Solomon Bekele (originaire d’Éthiopie) travaille auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) au Soudan du Sud en tant que spécialiste de l’alphabétisation et de l’enseignement en zone rurale, dans le cadre du projet « Renforcement des connaissances et de l’éducation pour des moyens de subsistance ruraux résilients au Soudan du Sud ».
22 June 2017
Success stories
ODD 2: Faim « zéro », ODD 4: Éducation de qualité, ODD 10: Inégalités réduites, ODD 16: Paix, justice et institutions efficaces
Dakar, Sénégal: À mon arrivée au Sénégal en octobre 2015 en tant que Volontaire de l'ONU pour le bureau régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), j’ai été choqué de voir un nombre inquiétant d’enfants mendiant dans les rues. Ces enfants, appelés talibés, sont forcés de mendier pour le compte d'adultes et doivent verser des montants quotidiens allant de 300 à 500 francs CFA, soit l’équivalent d’un dollar.
30 July 2016
Afrique de l'Ouest et centrale
Success stories