UNV Regional Websites

UNV works in 150 countries and territories, deploying UN Volunteers to advance sustainable development at grassroots level. Explore our work in the different regions of the world.

view
East and Southern Africa
East and Southern Africa
view
West and Central Africa
West and Central Africa
view
Arab States
Arab States
view
Europe and the CIS
Europe and the CIS
view
Latin America
Latin America and the Caribbean
view
Asia and the Pacific
Asia and the Pacific
Raihana Bello Furo, Volontaire Communautaire avec le PNUD dans la communauté de Guyaku (Nord-Est du Nigeria) pendant l'activité de responsabilité sociale de l'entreprise conformément à la VSLA.
Raihana Bello Furo, Volontaire Communautaire avec le PNUD dans la communauté de Guyaku (Nord-Est du Nigeria) pendant l'activité de responsabilité sociale de l'entreprise conformément à la VSLA.

Promouvoir l'égalité et l'inclusion avec les Volontaires Communautaires des Nations Unies

Comment éliminer l'exclusion sociale ? Comment réduire les inégalités ? Comment créer un futur plus inclusif ? Ces questions ont été abordées lors de la table ronde sur le thème « contributions du volontariat dans la paix et le développement du Sahel », le 19 et 20 novembre 2019 à Ouagadougou, Burkina Faso. Pour la première fois, une telle rencontre a servi de plate-forme pour démontrer l’impact du volontariat dans la promotion de l'égalité et d'un futur inclusif dans la région du Sahel. C'était également un prélude à la célébration de la Journée Internationale des Volontaires (JIV) qui s’est concentrée en 2019 sur l’autonomisation des personnes et de la promotion de l’inclusion et de l’égalité.

À l’occasion de la JIV, le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) a mis l’accent sur les initiatives qui encouragent la participation de plus de gens au développement durable grâce au volontariat. L’une de ces modalités est la nouvelle catégorie des Volontaires Communautaires des Nations Unies qui donne l’opportunité à un plus grand nombre de personnes de participer directement aux changements sociaux, environnementaux et économiques.

Les Volontaires des Nations Unies contribuent à changer la vie de nombreuses communautés en Afrique et ouvrent des portes qui, autrement, seraient restées fermées. La région connaît des taux élevés de pauvreté, d’exclusion sociale et d’inégalités. Par conséquent, pour Afke Bootsman, Coordonnatrice Régionale du programme VNU pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, le volontariat est la solution pour rendre accessible les opportunités et rendre le développement plus inclusif :

Les contributions des volontaires promeuvent un avenir inclusif, car elles facilitent la participation de tous les segments de la société, en particulier des femmes et des jeunes, dans la quête de paix et de développement. L’objectif est d’appuyer la mise en œuvre d’initiatives et de programmes de développement par et pour les plus vulnérables. --Afke Bootsman, Coordonnatrice Régionale du programme VNU pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale

Promouvoir l'inclusion des femmes, des jeunes, des réfugiés et des communautés à travers différentes modalités de volontariat

La catégorie des Volontaires Communautaires des Nations Unies a été lancée dans le nord-est du Nigéria en 2018 en tant que projet pilote en coopération avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Raihana Bello Furo en est un exemple. Volontaire communautaire avec le PNUD au Nigéria, elle s'engage pour améliorer les conditions de vie de sa propre communauté, Guyaku (Nord-Est du Nigéria), durement touchée par le conflit. Elle promeut des activités génératrices de revenus par le biais d'une association villageoise d'épargne et de crédit (VSLA) pour des milliers de personnes déplacées, en particulier des femmes et des jeunes.

Selon elle, la VSLA a renforcé la cohésion sociale, l'inclusion et le changement économique à Guyaku :

Malgré le fait que la plupart des membres de la communauté ont perdu leurs biens, ils acceptent de se réunir, rassembler des ressources afin de faciliter l’accès à finances. Avec ça, beaucoup ont pu se lancer dans diverses activités génératrices de revenus. --Raihana Bello Furo, UN Volontaire Communautaire

À l'instar de Raihana, depuis début 2018 au Nord-Est du Nigeria, dix volontaires communautaires ont joué un rôle déterminant avec le PNUD, dans la mise en œuvre d’associations d'épargne et de crédit, afin de réduire la pauvreté chez des populations les plus vulnérables. L'objectif était de relancer un processus de redressement économique pour les personnes touchées par le conflit, y compris les personnes déplacées et les communautés d'accueil.

Dans le cadre de la campagne "Volunteer Action Counts", plusieurs communautés de cette région du Nigéria ont été mobilisées en tant que projets pilotes. Ils participent pour participer à des activités d’information et de sensibilisation, autour d’activités telles que des plantations d'arbres, activités de nettoyage, agriculture, restauration de forages, construction de réseaux de drainage et réhabilitation de centres de santé.

La valeur ajoutée des Volontaires des Nations Unies est qu'ils résident dans leur communauté, parlent les langues locales et comprennent les normes culturelles. Ils participent directement aux activités humanitaires, de consolidation de la paix et de relèvement après les conflits.

Je suis très impressionné par la manière dont la communauté s'est mobilisée pour contribuer à cette campagne. Pour les communautés victimes de désastres, cette initiative de volontariat communautaire favorisera la cohésion sociale en vue d’une résilience durable. --Edward Kallon, Coordonnateur Résident du système des Nations Unies/Coordonnateur des affaires humanitaires et Représentant Résident du PNUD au Nigéria

En 2020 au Nigéria, plus de volontaires communautaires seront mobilisés auprès du PNUD au service des population. D'autres pays et partenaires des Nations Unies se sont également intéressés à la modalité Volontaires Communautaires, comme le PAM au Bénin, mais aussi au Burkina Faso, où 31 volontaires communautaires (sur 85 volontaires au total) soutiennent les efforts de paix et de développement.

Au Burkina Faso, le programme VNU a noué un partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, pour permettre à des réfugiés de servir les communautés locales en tant que réfugiés volontaires. Au Sénégal, au Ghana, au Niger et au Nigéria, des réfugiés ont été déployés auprès d’agences des Nations Unies, après avoir terminé leurs études supérieures, avec leur bourse DAFI.

En 2019, 8.000 Volontaires des Nations Unies dans le monde, dont environ 2 400 en Afrique de l’Ouest et du Centre sont mobilisés au niveau local et international pour aider des millions de personnes en situation de vulnérabilité, affectées par des catastrophes naturelles, des tensions politiques ou sociales.