Gastronomie culturelle et identité volontaire

Actualités
28 octobre 2011
Abidjan, C?te d'Ivoire

Au cours d'une journée gastronomique, les Volontaires des Nations Unies qui donnent un appui à l’Opé­ration des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) ont conduit un dialogue sur le volontariat entre participants de différents horizons culturels échangeant connaissances, expérience et témoignages en matière de volontariat et de sa contribution face aux enjeux de la paix.

Les Volontaires des Nations Unies qui donnent un appui à l’Opé­ration des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) ont organisé une Journée culturelle et gastronomique en prélude à la célébration de la Journée des Nations Unies du 24 octobre 2011.

A Abidjan, cette rencontre a rassemblé les Volontaires des Nations Unies et les autres membres du person­nel de l’ONUCI autour de recettes culinaires.

Elle avait pour but de révéler la diversité cultu­relle au sein de la mission, et combien celle-ci est susceptible de contribuer à la paix grâce au volontariat.

Rien que chez les 300 volontaires attachés à l’ONUCI, on compte 52 nationalités. Ils sont ingénieurs, conseillers électoraux, officiers des droits humains, médecins et infirmiers, gestionnaires, administrateurs et journalistes dédiant leur expertise, leur expérience et leur temps à l’édification de la paix, de la réconciliation et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Au cours de cette journée gastronomique, les volontaires ont mené diverses activités qui ont conduit à un dialogue sur le volontariat entre participants de différents horizons culturels échangeant connaissances, expérience et témoignages en matière de volontariat et sa contribution face aux enjeux de la paix.

Les volontaires de l’ONUCI ont profité de cette journée pour procéder au lancement de l’Association des Volontaires des Nations Unies en Côte d’Ivoire dont l’objectif est de mobiliser des fonds pour financer des actions de promotion du volontariat pour le bien-être des plus démunis en Côte d’Ivoire.

Ces actions seront menées avec des volontaires et donneront naissance à une nouvelle dynamique de fraternité et de solidarité et une plus grande visibilité du volontariat dans la population.

Le projet immédiat concerne la distribution de kits scolaires à Attécoubé dans Abidjan nord.

Des activités futures auront trait à la salubrité, la protection de l’environnement et au sport en tant qu’élément de rassemblement et de cohésion sociale.