Valoriser l'expérience des Jeunes Volontaires au Burundi via le nouveau Programme national de volontariat des jeunes

Actualités
17 décembre 2014
Bujumbura, Burundi

A l’occasion de la Journée internationale des Volontaires (JIV), le Burundi a officiellement lancé son nouveau Programme national de volontariat des jeunes (PNVJ) en partenariat avec le programme des Volontaires des Nations Unies et le PNUD. Logé dans une structure au sein du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, le PNVJ marque la volonté du Burundi à reconnaître et valoriser le travail des jeunes volontaires.

Volontaire au Burundi mettant la main ? la patte pour le rafraichissement du Palais des Arts de Bujumbura. (Aude Rossignol/programme VNU, 2014)

A l’occasion de la Journée internationale des Volontaires (JIV), le Burundi a officiellement lancé son nouveau Programme national de volontariat des jeunes (PNVJ) en partenariat avec le programme des Volontaires des Nations Unies et le PNUD. Logé dans une structure au sein du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, le PNVJ marque la volonté du Burundi à reconnaître et valoriser le travail des jeunes volontaires.
Il est neuf heures du matin à Bujumbura et le soleil tape déjà fort en ce samedi de décembre. Abdoul, pot de peinture bleue à la main, fait le tour des volontaires pour les réapprovisionner en couleurs. Ils sont une trentaine à s’être mobilisés ce matin pour repeindre les abords du Palais des Arts et donner un coup de propre à ce quartier très fréquenté de la capitale. Plusieurs associations locales, en partenariat avec le programme des Volontaires des Nations Unies ont joint leurs efforts pour préparer plusieurs actions à l’occasion de la JIV.
De nombreux jeunes burundais s’investissent volontairement pour le bien être de leur communauté. Le ministre de tutelle de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a rappelé que « La jeunesse est une des composantes fondamentales de la société et devrait être utilisée comme une force constructive. En effet, les jeunes de moins de 25 ans représentent plus de 60% de la population du Burundi. Une force qui doit être bien encadrée si l’on veut éviter d’avoir un impact négatif. En ce sens le PNVJ vient à point nommé ».
Grâce au PNVJ, cet engagement sera valorisé en expérience professionnelle, ce qui permettra d’augmenter les chances pour les jeunes de trouver un emploi. Cent jeunes volontaires vont être déployés dans trois provinces pilotes, Gitega, Ngozi et Bujumbura Rural, où ils viendront renforcer le travail d’associations locales.
Ce programme veillera aussi à l’organisation de chantiers communautaires et d’actions civiques dans les  écoles et l’organisation de camps d’été pour les enfants et les adolescents. L’objectif est d’adapter aux politiques et législations nationales une structure d’encouragement et d’encadrement du volontariat, et de stimuler la participation de la jeunesse aux initiatives de développement et de consolidation de la paix.
Mme Natalie Boucly, Directrice pays du PNUD au Burundi, a ajouté « Le Programme national de volontariat des jeunes au Burundi répond directement au Programme d’action du Secrétaire général des Nations Unies pour les cinq prochaines années. En particulier dans sa volonté d’accentuer le volet « jeunes » dans les programmes en vigueur en matière d’emploi, de création d’entreprises, de participation à la vie politique, de citoyenneté et de protection des droits, ainsi que d’éducation ».