Sites Web régionaux du programme VNU

Le programme VNU travaille dans 150 pays et territoires, déployant des Volontaires des Nations Unies pour faire progresser le développement durable au niveau local. Explorez notre travail dans les différentes régions du monde.

voir
Afrique Occidentale et Centrale
voir
East and Southern Africa
Afrique Orientale et Australe
voir
Arab States
États Arabes
voir
Europe and the CIS
Europe et CEI
voir
Latin America
Amérique latine et Caraïbes
voir
Asia and the Pacific
Asie et Pacifique
UN Online Volunteers
Des Volontaires de l’ONU changent le monde grâce au volontariat en ligne. (programme VNU, 2016)

L'étude de l'ONU sur l'administration en ligne rendue possible grâce aux efforts de Volontaires en ligne de l'ONU

Les Volontaires en ligne de l'ONU sont sources de diversité et permettent d’élargir géographiquement l’aide à l’évaluation de l’administration en ligne parmi les États membres de l’ONU.

Quatre-vingt-seize Volontaires en ligne de l’ONU du monde entier mobilisés à travers le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) se sont engagés, pour la deuxième fois, à travailler avec le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DAES), afin de traiter les résultats d’enquêtes menées au sein des États membres de l’ONU, dans le cadre de l’étude des Nations Unies sur l’administration en ligne.


L’étude, réalisée tous les deux ans, évalue l’utilisation des technologies de l’information permettant aux citoyens d’accéder aux services publics. La Division de l'administration publique et de la gestion du développement (DPADM) du DAES fait paraître l’Étude des Nations Unies sur l’administration en ligne (en anglais), une publication phare, depuis 2003.


L’étude de 2016 a impliqué des Volontaires en ligne de l’ONU provenant de 59 pays et parlant plus de 66 langues. Au cours d’une collaboration intense de quatre mois, ces volontaires ont participé à la collecte de données à partir de 386 études, ainsi qu’à l’analyse de portails d’administration à des niveaux nationaux.


L’administration en ligne utilise les technologies de l’information pour permettre aux citoyens d’accéder aux services publics. Dans ce contexte, cette étude est mandatée par l’Assemblée générale des Nations Unies par le biais des résolutions 58/231 et 59/55.


L’appui fonctionnel de l’ensemble de l’équipe des volontaires en ligne s’est montré innovant, et a tiré parti des dernières technologies pour rendre le processus d’évaluation performant, rapide, facile et transparent. « En plus d’avoir fourni un excellent service aux Nations Unies, les Volontaires en ligne de l’ONU ont acquis des connaissances et une expérience considérables, ce qui a conduit à une situation gagnant-gagnant », déclare Vincenzo Aquaro, qui a coordonné la collaboration entre les volontaires en ligne et la Division de l'administration publique et de la gestion du développement (DPADM) du DAES, en charge de la préparation de l’étude.


L’Étude des Nations Unies sur l’administration en ligne 2016 portait sur le thème « L’administration en ligne : vecteur de développement durable », en mettant en évidence le potentiel de l’administration en ligne pour promouvoir le Programme de développement durable à l’horizon 2030. L’étude a évalué le niveau de développement de l’administration en ligne au sein des 193 États membres des Nations Unies, et a servi d’outil aux preneurs de décisions pour identifier les points forts et les points d’amélioration dans l’administration en ligne, mais également pour aviser sur les politiques concernées et les stratégies d’évolution optimale.


 


En plus d’avoir fourni un excellent service aux Nations Unies, les volontaires en ligne de l’ONU ont acquis des connaissances et une expérience considérables, ce qui a conduit à une situation gagnant-gagnant 


A travers le processus d’évaluation, les volontaires en ligne de l’ONU se sont familiarisés avec les concepts, la terminologie, la plateforme d’enquête en ligne, les portails nationaux et la plateforme d’enquête sur l’administration en ligne, ce qui a également eu un impact positif en termes d’apprentissage sur les volontaires eux-mêmes, notamment en matière de travail d’équipe. « Les coordinateurs étaient toujours disponibles pour répondre aux questions et éclaircir les situations ambigües. Une plateforme permettant aux volontaires en ligne de communiquer entre eux a également été créée, assurant ainsi une communication efficace et un partage des connaissances au sein de toute l’équipe. Les volontaires répondaient aux questions des uns et des autres », explique Anush Kocharyan, volontaire en ligne de l’ONU originaire d’Arménie.


Le projet a démontré la capacité du volontariat en ligne à ajuster et à diversifier les politiques et stratégies d’administration en ligne, tout en renforçant son rôle comme solution précieuse pour le développement durable. Les volontaires en ligne de l’ONU sont des personnes qualifiées et passionnées, qui conjuguent leurs efforts avec les organisations partenaires des Nations Unies pour atteindre les objectifs de développement durable : une proposition d’une valeur inestimable.


Les Volontaires en ligne de l’ONU continueront à contribuer à la recherche de données pour l’Étude des Nations Unies sur l’administration en ligne 2018. 



Le service de volontariat en ligne du programme VNU permet aux organisations et aux volontaires de s’associer pour relever les défis du développement durable, partout dans le monde et à partir de n’importe quel équipement numérique. Le volontariat en ligne est simple et universel, et par-dessus tout, il est efficace.


>Cet article a été traduit de l'anglais par le Volontaire en ligne de l'ONU Vincent Razat