Célébration de la journée internationale des Volontaires au Mali, en présence du premier ministre M. Modibo Keita

Actualités
10 décembre 2016
Bamako, Mali
Plusieurs centaines de volontaires ont assisté à la cérémonie de la JIV, 100 d'entre eux ont prêtés serment pour leur nouvelle affectation comme volontaire nationaux (programme VNU, 2016)
Plusieurs centaines de volontaires ont assisté à la cérémonie de la JIV, 100 d'entre eux ont prêtés serment pour leur nouvelle affectation comme volontaire national(e) (programme VNU, 2016)

Au Mali, la journée internationale des Volontaires a été célébrée sous la présidence du Premier ministre M. Modibo Keita qui a réitéré, en présence de la Coordinatrice exécutive adjointe du programme des Volontaires des Nations Unies, Madame Nicola Harrington, l’engagement des autorités nationales à promouvoir le volontariat.

C’est avec ardeur que le premier ministre lors de sa prise de parole, s’est ainsi clairement engagé à s'investir dans un esprit de volontariat pour la promotion des activités de développement du Mali et « contribuer à résoudre les problèmes sociaux, économiques, culturels et environnementaux pour la construction d'une société plus juste et plus prospère. » En effet, le premier ministre malien, considère le volontariat comme « une stratégie de mise en œuvre des projets et programmes du gouvernement dans un esprit participatif fondé sur le souci de réaliser le progrès socio-économique des communautés. »

Lors de cette cérémonie, 100 volontaires nationaux, dont 60 femmes, ont prêté serment à leur nouvelle affectation. Ce programme de déploiement de jeunes volontaires nationaux est un « précieux instrument de promotion de la citoyenneté dans le respect des valeurs sociétales, valeurs de tolérance, de solidarité et d’humanisme. (…) La jeunesse doit être au front du développement national (…) Cette fonction appelle des qualités que ceux-ci doivent cultiver, il s’agit notamment du don de soi, de l’engagement sans faille, de l’esprit d’équipe, de la persévérance. » a déclaré le chef du gouvernement, avant de s’adresser directement aux volontaires et leur dire que ces expériences contribueront à faire d’eux des femmes et des hommes plus ouverts, plus tolérants, plus aguerris pour affronter le combat pour la vie.