Aider les Congolais à consolider la démocratie

Actualités
27 juillet 2012
Kinshasa, DRC

Alexandra de Bournonville, Chargée de l’Information publique, décrit l’engagement des Volontaires des Nations Unies dans le processus électoral en République démocratique du Congo.

« C’est gratifiant d'aider les communautés locales dans leurs efforts de consolidation de la démocratie et de la paix », explique Jorge Aliaga, un Volontaire des Nations Unies affecté à la Division d’Appui Logistique Electoral de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RD Congo (MONUSCO) à Bandundu. « Il s’agit d'un long processus et il y a encore beaucoup de choses à faire, mais nous sommes sur la bonne voie. »

Arrivé du Pérou en 2011, ce militaire spécialisé en télécommunications et logistique, a travaillé pour l’armée péruvienne avant de devenir un Volontaire des Nations Unies. Au cours de son service, il a rejoint l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) comme Observateur Militaire. Cette opportunité lui a donné envie d’approfondir son expérience auprès des Nations Unies et de travailler en tant que Volontaire des Nations Unies pour les populations pauvres.

Jorge travaille en tant qu’Officier chargé de l’Assistance Electorale Provinciale pour la province de Bandundu. Située à l’Ouest de la province de Kinshasa, Bandundu couvre une superficie de 295 580m2 divisée en 18 territoires et 2 villes principales. « Remplir les objectifs électoraux à temps dans une province qui a une superficie égale à l’Italie et cinq fois supérieure au Togo n’est pas une tâche facile ». Comme le souligne Jorge, le temps est crucial dans le processus électoral et tout doit être prêt dans les 20 districts électoraux avant le jour des élections afin de garantir aux électeurs le plein exercice de leur droit de vote.

A Bandundu, la Division d’Appui Logistique Electoral est composée de 5 personnes, dont 3 Volontaires des Nations Unies. Dans le cadre de son affectation, Jorge a accompagné la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), aux 20 Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures et aux 910 Centres Locaux de Compilation des Résultats. Son rôle était de fournir un appui logistique et technique aux institutions locales. Cet appui a consisté, par exemple, à identifier et installer les bureaux de votes, répartir le matériel électoral, recruter et former le personnel électoral, enregistrer les candidats par territoire, ou encore compter les voix après les élections. 

Ce travail de longue haleine a requis un engagement total et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pendant la période électorale. « J’ai l’impression que, en tant que Volontaires, nous  sommes là pour les communautés locales et nous nous engageons à travailler avec professionnalisme pour elles. Je partage avec mes homologues de la CENI mes connaissances et mon expérience professionnelle en gestion logistique et en planification», nous explique Jorge. « Par exemple, mes collègues et homologues de la CENI ont apprécié mes compétences en cartographie et c’est valorisant pour moi de leur montrer comment utiliser les outils de planification ».