La France renouvelle son appui aux affectations de Volontaires des Nations Unies

Actualités

Le Gouvernement français continuera de financer des affectations de Volontaires des Nations Unies. Un Protocole d’Accord a été signé, le 29 octobre 2013, par Richard Dictus, Coordonnateur exécutif du programme VNU, et Nicolas De Rivière, Directeur des Nations Unies au Ministère des Affaires Etrangères français, au Quai d’Orsay à Paris.

Paris, Quai d'Orsay, 29 octobre 2013: Richard Dictus (? gauche), Coordonnateur ex?cutif du programme VNU et Nicolas De Rivi?re, Directeur des Nations Unies, ratifient un accord de coop?ration au d?veloppement. (Yanick Michaud-Marcotte, 2013)

Le Gouvernement français continuera de financer des affectations de Volontaires des Nations Unies.

Richard Dictus, Coordonnateur exécutif du programme VNU, et Nicolas De Rivière, Directeur des Nations Unies au Ministère français des Affaires Etrangères, ont signé un accord visant à renforcer la coopération entre les deux institutions. Les principaux objectifs définissent un cadre de collaboration conjointe en appui aux activités menées avec des volontaires pour le progrès du développement et de la paix dans le monde.

Le protocole d'accord a été ratifié au siège du Ministère des affaires étrangères au Quai d’Orsay à Paris, en compagnie des représentants de la Délégation des fonctionnaires internationaux et de la Direction générale de la mondialisation, le 29 octobre 2013.

En 2013, la France a financé près de 50 affectations de Volontaires des Nations Unies dans plus de 25 pays.  

Au cours de la réunion, Nicolas De Rivière a salué la remarque de Richard Dictus selon laquelle le volontariat habilite les jeunes à assumer un rôle de leadership tout en leur permettant d’acquérir des compétences professionnelles et pratiques précieuses, ce qui les prépare au marché du travail et augmente leur capacité d’insertion professionnelle, notamment au sein des organisations internationales.

Grâce au financement, des jeunes Français seront affectés comme Volontaires des Nations Unies au sein des programmes des agences de l’ONU dans des pays en développement pour y aider à résoudre des problèmes importants relatifs à l’éducation, la santé, l’environnement, au respect des droits de l’homme, à la sécurité, la consolidation de la paix, la démocratie et la gouvernance.

Le programme VNU contribue à la paix et au développement en préconisant la reconnaissance des volontaires, en travaillant avec ses partenaires pour intégrer le volontariat dans la programmation du développement. Il encourage particulièrement les jeunes à rejoindre les rangs des volontaires en faveur du progrès et du bien-être de l’humanité.