Les Volontaires ONU soutiennent l’aide aux réfugiés au Burundi

Actualités

Les Volontaires des Nations Unies appuient les activités du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et de l’Unité de Réintégration et Développement durable du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Burundi. Sébastien Taylor (Belgique), VNU Chargé de Communication et Plaidoyer, a rencontré quelques-uns des volontaires. Il nous fait part des propos recueillis sur leur contribution en matière d’aménagement et approvisionnement des sites, de protection, santé et réintégration des réfugiés. 

Les Volontaires des Nations Unies appuient les activités du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et de l’Unité de Réintégration et Développement durable du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Burundi. Sébastien Taylor (Belgique), VNU Chargé de Communication et Plaidoyer, a rencontré quelques-uns des volontaires. Il nous fait part des propos recueillis sur leur contribution en matière d’aménagement et approvisionnement des sites, de protection, santé et réintégration des réfugiés. 

Moussa Fofana (Guinée) – VNU Ingénieur civil (HCR)
Moussa est déployé comme VNU spécialiste des plans d’aménagement dans la province de Ruyigi. Il s’occupe de l’aménagement physique du camp et est le point focal en Eau et Assainissement (WASH) au niveau national.  Son travail contribue à assurer la protection des réfugiés en leur procurant un abri sûr et sain avec un ravitaillement en eau. Moussa a décidé de se joindre au programme VNU pour pouvoir partager son expérience avec les autres, découvrir d’autres zones géographiques et apporter sa contribution dans le domaine de l’humanitaire.

Bio: Ingénieur de construction en milieu rural, titulaire d'un Master en Génie sanitaire et environnement.

Philippe Bambara (Guinée) – VNU Assistant de service communautaire (HCR) 
Philippe est chargé de service communautaire dans la province de Muyinga. Il s’occupe avec son équipe de faire le suivi et l’évaluation du travail réalisé par les partenaires qui participent au bon fonctionnement  du camp.  Pour Philippe, être Volontaire de l’ONU signifie s’engager et accepter de recevoir parfois plus que ce que l’on peut apporter ; ce sont des valeurs fortes, des rencontres et avant tout c’est un partage d’expérience.

Bio : titulaire d'une Formation Asssitant social et d'un diplôme en Criminologie.

Amusa Adunni Risikatu (Côte d’Ivoire) – VNU spécialiste adjoint de santé publique (HCR) 
Amusa est coordinatrice médicale en charge de la santé (principalement VIH/Sida et malnutrition) des réfugiés. Elle est basée à Bujumbura et réalise entre autres un gros travail de référencement et de coordination entre les agences et les ministères. Vu la nature de son travail et sa profession de médecin, l’impact sur les réfugiés est critique. Apporter son aide en tant que Volontaire de l’ONU est pour elle avant tout chose une histoire de conviction ayant été volontaire avant le Burundi, en Côte d’Ivoire, sa terre natale.

Jean Bukware (Burundi) – VNU Coordinateur provincial en réintégration (PNUD)
Basé à Bujumbura, Jean est coordinateur provincial en réintégration dans la région de Bubanza. Il aide les autorités locales à identifier les priorités en termes de réintégration des réfugiés, démilitarisés, et autres et à mettre en place des activités à cet effet. Son travail a un impact considérable sur les réfugiés, car il contribue à assurer leur subsistance tout en apportant une structure et des perspectives d’avenir à ceux-ci. Toujours au service des autres, Jean considère le programme VNU comme une réelle expérience d’apprentissage et une porte d’entrée vers de nouvelles opportunités au-delà des frontières. 

Bio: Licence en Sciences politiques, titulaire d'un Master en Journalisme

Rémy Nsengiyumva (Burundi) – VNU Coordinateur provincial en réintégration (PNUD)
Rémy est coordinateur en réintégration au service du relèvement communautaire et opère principalement dans la province de Cibitoke dans des projets de maintien de la salubrité au nord-ouest du Burundi. Homme de terrain engagé, le travail de Rémy prend tout son sens lors des moments de dialogue et d’animation avec la population à l’image de cette projection de film considérée par ces femmes bénéficiaires comme véritable « miroir en mouvement » œuvrant à la reconnaissance de leur travail et de leur contribution au développement communautaire.

Bio: titulaire d'une Licence en Sciences juridiques.

Lise Marcelis – VNU Spécialiste en Relèvement Communautaire (PNUD)
Lise travaille à l’unité de réintégration et développement durable du PNUD et s’occupe de faire l’assurance et le suivi qualité du travail réalisé sur le terrain. Basée à Bujumbura, elle s’assure que les projets sont bien mis en place et dirige les réflexions sur les nouvelles directions à prendre en vue d’un accompagnement à long terme des réfugiés, des démilitarisés et des rapatries qui se tourne davantage vers le développement local. Son travail lui permet d’avoir une vision de recul sur les actions réalisées sur le terrain et comprendre le contexte global. Pour Lise, ce qui est important dans ce poste c’est l’engagement, une caractéristique qu’elle considère indispensable au travail  réalisé au sein du Système des Nations Unies. Ce poste de Volontaire de l’ONU lui permet de s’impliquer et de faire du travail utile vis-à-vis des bénéficiaires et de la population du Burundi.

Bio: titulaire d'une Licence en Sciences politiques/Relations internationales et d'un Master en Gestion/Management.