ODD 1: Pas de pauvreté

SDG 1: No poverty
24 mai 2019
sp
SDG 1: No poverty
22 mai 2019
sp
SDG 1: No poverty
22 mai 2019
sp
SDG 1: No poverty

« Après mon retour du Cameroun en 2009, j’ai accepté de me joindre à une mission du programme VNU à l’île Maurice. J’ai d’abord été affecté à la création d’un programme national de volontaires découlant d’une étude de faisabilité très intéressante. Malgré tout l’optimiste dégagé par cette étude, il était pratiquement impossible d’obtenir du financement. En concertation avec plus de 75 ONG, les secteurs public et privé ainsi que d’autres parties prenantes, je suis quand même allé de l’avant avec la mise en œuvre du programme.

15 février 2018
Sub-Saharan Africa
Our stories
SDG 1: No poverty, SDG 10: Reduced inequalities

Captivant, mon travail est très animé au quotidien. Je fais la promotion des projets du PNUD et du Système des Nations Unies et travaille avec les partenaires nationaux et internationaux pour soutenir nos actions et assurer la visibilité de nos résultats. Je contribue à coordonner la communication des agences des Nations Unies dans le pays avec les autres chargés de communication de l’ONU. Je rencontre régulièrement les bénéficiaires du PNUD, notamment les jeunes, pour réaliser des entretiens ou des reportages.

08 février 2018
Sub-Saharan Africa
Our stories
SDG 1: No poverty, SDG 3: Good health and well-being

Alors âgé de 25 ans, Thakur gagnait sa vie comme porteur et devait marcher pendant plusieurs heures son village de Nuwakot et les quartiers centraux du Népal pour transporter de lourdes marchandises sur de longues distances.


Lorsque le séisme de magnitude 7,8 a frappé le pays le 25 avril 2015, Thakur a dû littéralement courir pendant près de deux heures pour rejoindre sa famille et sa plus jeune fille gravement blessée. Malgré ses efforts pour la conduire d’urgence vers l’hôpital voisin, la jeune fille est malheureusement décédée.


15 novembre 2017
Asia and the Pacific
Our stories
SDG 1: No poverty, SDG 3: Good health and well-being

En 2014, Thunayya a fui la ville d’Al Qunaytra et la guerre qui l’entourait. Elle vit dans le camp depuis, et a décidé de se porter volontaire comme agent d’entretien, pour une paie de 8,50 $ par jour. Âgée de 48 ans, c’était la première fois que Thunayya travaillait, comme elle devait subvenir à ses besoins et à ceux de son père âgé de 85 ans, sa seule personne à charge.


13 novembre 2017
Arab States
Our stories
SDG 1: No poverty, SDG 3: Good health and well-being, SDG 8: Decent work and economic growth, SDG 10: Reduced inequalities

Ils s’appellent Sefadin, Leyla, Youssef et Zahra. Originaires de Syrie, ils ont fui les combats et trouvé refuge dans le camp de Domiz au Kurdistan irakien. Tous les quatre sont devenus volontaires pour soutenir les familles de réfugiés souffrant d’un handicap.


C’est un problème crucial pour Zahra: 


10 novembre 2017
Arab States
Our stories
SDG 1: No poverty, SDG 3: Good health and well-being

Ce jour-là, les vents violents ont entièrement dévasté le village de Delakado, faisant s’effondrer plusieurs infrastructures et détruisant les maisons, à l’exception d’une seule. Les 300 habitants du village ont réussi à s’abriter sous le plancher de cette maison à la structure plus résistante. L’homme le plus fort se tenait au-dessus pendant que les autres tentaient de soutenir les murs, et ce, jusqu'à ce que la tempête s’apaise. Étonnamment, personne n’a été tué ou gravement blessé. C’est grâce à cet effort collectif miraculeux que le processus de reconstruction a pu être entrepris.

06 novembre 2017
Asia and the Pacific
Our stories
SDG 1: No poverty, SDG 3: Good health and well-being

Peu après son arrivée à Nea Kavala, Saleh s’est porté volontaire auprès de l’équipe de la Croix-Rouge spécialisée dans l’eau et l’assainissement pour l’aider à assurer l’accès à une eau propre et à des infrastructures sécurisées. Finalement, son rôle a dépassé celui d’un technicien. Il a permis d’établir une relation de confiance entre la Croix-Rouge et la communauté. Il est ainsi devenu une figure centrale en restant à l’écoute des habitants du camp et prenant note de leurs remarques, commentaires et inquiétudes.

23 octobre 2017
Europe and the CIS
Our stories