Rapport annuel VNU 2019

Le volontariat comme levier d’atteinte des ODD

Mots de Bienvenue

Olivier Adam, Coordonnateur exécutif du programme VNU, rencontre les membres de l'un des 26 espaces territoriaux de formation et de réintégration en Colombie. (Cristina Segarra/ UNV, 2018)

Au moment où j'écris ces lignes, cela fait des mois que nous travaillons sur la réponse mondiale à la pandémie du COVID-19. Ce défi sans précédent a mobilise l'action volontaire à travers le monde. Il est, aujourd’hui plus que jamais, évident que jamais que le volontariat reste essentiel à l'avenir de la planète et des sociétés humaines. Ce rappel arrive à point nommé avec le lancement par le Secrétaire Général des Nations Unies de la Décennie d'action pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) d'ici 2030 .

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) continue d'apporter son soutien au système des Nations Unies en plaidant pour un engagement actif des volontaires dans le monde entier et en créant des opportunités pour des citoyens du monde qualifiés, afin de leur permettre de contribuer aux efforts des Nations Unies pour la paix et le développement.

Nous sommes fiers de nos 8 282 volontaires des Nations Unies, qui sont engagés auprès de 54 agences, fonds et programmes des Nations Unies à travers le monde en 2019 ; s’agissant du plus grand nombre de volontaires déployés dans l'histoire de l'organisation. Chacun d'eux a contribué à la réalisation des ODD grâce à son expertise et son engagement exceptionnels. En outre, dans le contexte de la transformation numérique mondiale en cours, le programme VNU a mobilsé 13 186 citoyens du monde pour des missions de volontariat en ligne.

En appui à la réforme des Nations Unies, 2019 a été l’année durant laquelle nous avons atteint la parité du genre pour la première fois au sein de nos volontaires des Nations Unies en service, avec 51 % de femmes. Nous reconnaissons cependant que ce pourcentage atteint au niveau global masque souvent des disparités régionales, ce à quoi nous tentons d’apporter une réponse conséquente enpoursuivant notre objectif de parvenir à la parité entre les sexes dans tous les pays dans lesquels les Volontaires ONU sont présents.

Le programme VNU a maintenu son engagement auprès de la coopération Sud-Sud et triangulaire. En 2019, 67% des volontaires internationaux venaient des pays du Sud, tandis que 3917 volontaires nationaux ont appuyé les partenaires des Nations Unies dans leur pays d'origine, apportant ainsi des connaissances culturelles, linguistiques locales essentielles à leurs missions.

En outre, la création de deux nouvelles catégories de volontaires des Nations Unies, celles des volontaires réfugiés et des volontaires communautaires, a permis d’ élargir nos services afin d’attirer des nouveaux talents au service des Nations Unies et de promouvoir le principe d’inclusion et de diversité. Les réalisations du programme VNU en 2019 qui sont resumées dans ce rapport n'auraient pas été possibles sans l’existence de partenariats durables . Nous adressons donc nos sincères remerciements à tous nos partenaires pour la confiance qu’ils temoignent au Programme VNU, ainsi que pour leur appui continu.

UNV facts and figures 2019

8,282 Volontaires des Nations Unies
sur le terrain
ont apuyé le système des des Nations Unies
plus de 100
catégories professionnelles différentes
dans 154 pays d'affectation
et, en tant que volontaires en ligne,
virtuellement partout dans le monde
auprès du 54
partenaires des Nations Unies
dans le monde

13,186 Volontaires en ligne
ont travaillé virtuellement dans le monde entier avec 33 partenaires des Nations Unies en appui à 183 organisations de la société civile travaillant en appui à la paix et au développement
Les volontaires des Nations 162
pays
81 %
des pays du Sud
48 % de volontaires des
Volontaires des Nations Unies
29 % des volontaires des Nations Unies sur le terrain avaient moins de 29 ans
51 % des volontaires des Nations Unies sur le terrain étaient des femmes
58 % des volontaires en ligne étaient des femmes

VNU pour les partenariats

En 2019, en étroite collaboration avec les partenaires des Nations Unies, les États Membres, les organisations régionales, la société civile et le secteur privé, le programme VNU a continué de promouvoir le volontariat pour atteindre les ODD. Des partenariats d'action conjointe avec l'UNICEF et le FNUAP se sont forgés, en parallèle à un renforcement de la coopération Sud-Sud. Explorant de nouveaux horizons, le programme VNU a signé des accords avec des organisations de jeunesse et des universités, tout en soutenant des événements de grande envergure pour le developpement des capacités de milliers de personnes. De nouveaux partenariats ont été signés avec les gouvernements de l'Australie, du Kazakhstan et de la Fédération de Russie. Cette année, grâce à l’appui de l’Allemagne, le Programme VNU a entamé un processus de transformation digitale, générant une plus grande efficacité dans la gestion des Volontaires des Nations Unies. Parmi les partenariats avec le secteur privé nous pouvons citer les programmes IMPACT2030, Google Policy Fellowship Program, et Cisco.

Contribution des Volontaires des Nations Unies aux Objectifs de Developpement Durables pour les partenariats

Le volontariat en partenariats

Le programme VNU remercie ses partenaires parmi les États membres des Nations Unies pour leurs généreuses contributions en appui au volontariat pour le développement durable et la paix. Les États membres des Nations Unies sont répertoriés ci-dessous par ordre décroissant des contributions reçues en 2019. Les contributions comprennent le Fonds spécial de contributions volontaires, le financement intégral, le Fonds d'affectation spéciale et le partage des coûts. Les valeurs indiquées sont en milliers de dollars des États-Unis (USD).
République de Corée 4,002
Japan 1,360
Chine 134
Allemagne 3,784
Australie 1,039
Thaïlande 42
Suède 3,209
Fédération Russe 1,000
Inde 20
Suisse 1,798
Irlande 990
Bangladesh 2
France 1,489
République Tchèque 475
Kazakhstan 2
Finlande 1,408
Norvège 250