MINUSTAH

SDG 16: Peace, justice and strong institutions

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a été créée pour aider le Gouvernement de transition à assurer un environnement sûr et stable grâce à la réforme de la police nationale haïtienne et aux programmes de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR).

03 novembre 2017
Actualités
SDG 16: Peace, justice and strong institutions

Les opérations de maintien de la paix des Nations Unies reposent traditionnellement sur le personnel militaire. Au cours des 25 dernières années, les fonctions de police et les fonctions civiles se sont imposées de façon exponentielle comme une réponse aux nouveaux conflits et aux menaces émergentes contre la paix dans le monde entier.

29 mai 2017
Actualités
SDG 16: Peace, justice and strong institutions

Port-au-Prince, Haïti: Après avoir travaillé pour le gouvernement, les médias, les organisations européennes ou encore pour des réseaux d’ONG, j’ai voulu travaillé au sein des Nations Unies, car je crois aux valeurs qui y sont défendues et aussi, car cela m’a apporté une expérience spécifique dans les questions de migrations et de droits de l’Homme et

11 août 2016
Latin America and the Caribbean
Our stories

Marco Federico Alvarez est l’un des artisans de la campagne de recyclage de déchets solides initiée en octobre par la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Depuis lors, ce volontaire de 32 ans parcourt les bureaux de la MINUSTAH à former les agents sanitaires, sensibiliser ses collègues et inspecter les sites dans le but de recycler 25% des déchets produits par la MINUSTAH.

05 juin 2014
Actualités

Deux photographies prises par Igor Rugwiza, Volontaire ONU originaire du Burundi et fonctionnaire de l’information pour la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), figurent actuellement dans l’exposition Arte Suste Mobile à Hambourg jusqu’au 30 octobre 2013.

29 août 2013
Actualités

Port-au-Prince, Haïti: « Mais comment Haïti peut-elle vivre sans arbres ? » s’exclame Désir, 10 ans, levant le doigt. La question de l’écolier de Tabarre, un quartier populaire de Port-au-Prince, résume à elle seule la fragilité du pays le plus pauvre de l’hémisphère Nord.

Désir participait avec 120 autres jeunes haïtiens âgés de 5 à 12 ans à la Journée internationale de l’Environnement, Dimanche 5 juin 2011, à l’invitation des Volontaires des Nations Unies en Haïti.

01 août 2011
Latin America and the Caribbean
Our stories